Blog

Application mobile native vs PWA (Progressive Web App) : on vous dit tout

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

Application mobile native vs PWA (Progressive Web App) : on vous dit tout

Mai 27,2021 161 Views
Application mobile native vs PWA (Progressive Web App) : on vous dit tout

Comment choisir entre une application native et une progressive web app ?

Vous souhaitez monter un projet ou décliner votre plateforme web vers une application mais vous ne savez pas quoi choisir ? En effet, entre les applications mobile native et les Progressive Webapp (PWA), certaines différences sont à prendre en compte pour faire un bon choix, qui soit adapté à vos ambitions et votre projet. Le choix d’un type de technologie résulte des aspects marketing, business et technique

Qu’est-ce qu’une application mobile native ? 

Il est courant de développer d’abord des sites web puis de, par la suite, vouloir créer une app. En effet, cet app peut correspondre au service présenté, au type de contenu, à l’information véhiculée sur les sites internet des marques, mais cette fois de façon plus avancée et sous une forme différente. En effet, on trouve une information enrichie pouvant être personnalisée grâce aux données récupérées par l’application mobile native.

Les avantages d’une application mobile native

Une application native est développée dans le langage propre à la plateforme choisie et permet donc d’utiliser pleinement les capacités du smartphone. Ceci nous permet d’utiliser la pleine puissance de calcul du téléphone, faisant ainsi preuve d’une grande performance. Aussi, le résultat est optimal pour l’expérience utilisateur car l’app est adaptée aux usages de chaque OS. L’application mobile peut fonctionner hors ligne (sans connexion internet) et se baser sur toutes les fonctionnalités natives du terminal. En effet, les fonctionnalités telles que l’utilisation de l’appareil photo, le bluetooth, le répertoire, et d’autres, améliorent l’expérience utilisateur de l’application. De plus, le commanditaire du projet de création de l’application s’y retrouve aussi car il peut utiliser notamment le système de notifications push ou encore la géolocalisation des utilisateurs pour récupérer des données. L’envoi de notifications au client est intéressant d’un point de vue marketing, car elle peut donner une information clé et renvoyer à une page spécifique après avoir cliqué dessus. 

Les inconvénients des applications mobile natives

Un des inconvénients de l’application mobile native est la compatibilité qu’elle doit avoir sur les différents stores. C’est-à-dire qu’elle doit respecter les règles d’approbation de chaque mise à jour ou de diffusion sur ses stores respectifs. En outre, l’inconvénient majeur est que développer en natif signifie développer avec deux systèmes de code distincts : pour une application visant à être publiée à la fois sur l’Apple Store et le Play Store, il faudra donc multiplier le temps et donc le coût de développement. De plus, le développeur d’application est spécialisé, ce n’est pas un un développeur “lambda”, cela implique donc un coût supplémentaire.

Le développement / la technique

Chaque grande plateforme a son ou ses propres langages : le Swift pour iOS et le Javascript ou le Kotlin pour Android. L’utilisation de ces langages est différente et nécessite donc de faire appel à un développeur spécialisé car le code n’est pas le même. L’app mobile n’est pas hébergée sur un serveur web. Étant donné que l’application mobile est un logiciel développé spécifiquement pour un système d’exploitation mobile (iOS, Android), elle doit être téléchargée depuis un magasin d’applications mobiles (app store ou play store) puis installée sur le smartphone.

Choisir de développer une application mobile native entraîne un coût d’acquisition de l’utilisateur plus important, mais aussi une meilleure rétention. Cette solution vous apportera une grande liberté dans les fonctionnalités, l’ergonomie et le design ; mais le développement technique est plus long, plus complexe et donc plus coûteux.

Qu’est-ce qu’une progressive web app (ou PWA) ?

Une belle alternative existe au développement d’une application native : la progressive web app. Utilisant une technologie moins “lourde” car pouvant être développée par un langage html ou javascript, ce logiciel tend à performer de plus en plus.

Les avantages d’une progressive web app

Tout d’abord, la progressive webapp ne nécessite pas d’être installée et les mises à jour sont transparentes pour l’utilisateur. Son principal avantage est sa compatibilité multiplateforme. Hébergée sur un serveur, elle peut afficher son contenu sur plusieurs systèmes d’exploitation (iOS et Android) et plusieurs navigateurs. En effet, la web app peut intégrer toutes les fonctionnalités disponibles du navigateur. Développer des progressive web app, contrairement aux natives, signifie une certaine rapidité de réalisation, grâce notamment à une relative simplicité du langage technique, induisant ainsi un prix de production plus accessible. Bien sûr, le coût tend tout de même à rester supérieur aux développements de sites web. La PWA est développée avec un seul et même code, ce qui réduit donc les coûts et délais.

Les inconvénients des progressive web app

Le plus gros inconvénient de la progressive webapp est qu’elle ne peut fonctionner sans connexion Internet. L’expérience utilisateur mobile est moins personnalisée car l’utilisation de fonctionnalités internes du téléphone n'est pas accessible via la PWA. Un autre inconvénient est le peu de flexibilité notamment au niveau du design des pages. Par ailleurs, elles consomment beaucoup de batterie : leur besoin en énergie est plus important que chez les app natives car leur code est plus complexe. Les devices ont donc plus de difficulté à interpréter la PWA et donc moins confortable pour l’utilisateur. En outre, étant donné que l’application a été propulsée par Google, on remarque une navigation nettement plus fluide sur une PWA lancée depuis Chrome. Ainsi, l’accès via Firefox ou Edge augmente le taux d’abandon de l’utilisateur, dû à une certaine latence.

Le développement / la technique

Une progressive web app (ou PWA) est une application mobile développée avec des langages de développement web (HTML 5, CSS 3, Angular ou React) et exécutée depuis un navigateur web mobile. Son fonctionnement se veut très proche de ce que pourrait proposer une application classique (téléchargée depuis un store). C’est en fait un logiciel applicatif hébergé sur un serveur et accessible depuis un navigateur Internet. Techniquement, il s’agit donc d’un site web disposant d’une ergonomie et de fonctionnalités spécifiques adaptées aux contraintes des terminaux mobiles. Que ce soit un écran de tablette ou un écran de smartphone, l’ergonomie est optimale. Les progressive web apps sont par exemple utilisées pour des versions de site web optimisées, ou des projets simples. La PWA est une forme de webapp qui profite des dernières technologies afin d’améliorer l’expérience utilisateur (rapidité, hors-connexion…).

La PWA est plus accessible en phase d’acquisition d’utilisateur, c’est donc peut-être le bon choix si vous souhaitez d’une part, tester votre produit sur toutes les plateformes à moindre coût et d’autre part proposer une application à des utilisateurs n'étant pas encore en phase de fidélisation.

Focus sur les smartapps

Qu’elles soient natives ou des PWA, c’est un type d’application en plein essor. Les smartapps n’impliquent pas un développement particulier avec une technologie spécifique pour les qualifier comme telles. Plus qu’un outil, c’est un véritable service pour le client.

Des applications intelligentes

En effet, les smartapps ne contiennent pas simplement des pages avec quelques fonctionnalités, elles vont plus loin. Les chatbots, assistants virtuels, moteurs de recommandations ne sont que quelques exemples de smartapps. La gestion des données est un des points qui les démarque. En effet, elles combinent et traitent des sources de données multiples (senseurs IoT, balises, interactions avec les utilisateurs) et transforment l’immense quantité de données collectées en informations utiles. La gestion du machine learning est aussi remarquable chez les smartapps, ce qui leur permet de sans cesse s’adapter et ainsi d’améliorer leurs résultats. Aussi, grâce à l’analyse prédictive, elles anticipent les comportements des utilisateurs et proposent des suggestions concrètes et personnalisées. Aujourd’hui, les smartapps peuvent être aussi bien des webapp (PWA) ou des applications natives.

Si vous souhaitez faire partie du monde des applications initié notamment par Google avec ses multiples applications (les plus connues sont sûrement google maps et google drive), contactez Kwantic qui saura vous établir un devis adapté à vos besoins et ambitions. N’ayez pas peur de vous mettre à la page, discutons-en et comptez sur l’expertise et la réactivité de notre agence web.