Blog
Blog
Blog
Blog
Pourquoi on ne peut pas se passer de la rédaction web en 2021 ?

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

15 juillet 2021 separateur 568 Vues separateur 6 MIN DE LECTURE
Pourquoi on ne peut pas se passer de la rédaction web en 2021 ?

Pourquoi on ne peut pas se passer de la rédaction web en 2021 ?

La rédaction web est la source principale de référencement naturel pour les sites web. C’est la raison pour laquelle il y a plusieurs règles et bonnes pratiques à respecter. En effet, la rédaction web implique, par définition, d’avoir un écran entre le lecteur et le rédacteur, c’est pourquoi le contenu doit être adapté au mieux. Mais le contenu des rédacteurs web ne sera pas seulement à destination des lecteurs et potentiels clients, il sert aussi à être décrypté par les moteurs et robots de Google en faveur du SEO : référencement naturel du site web en question. 

La rédaction web à destination des lecteurs 

Écrire pour un lectorat impatient

À savoir que seulement 10 à 20 % des internautes lisent la totalité d’un article sur le web. En effet, ils sont nombreux à davantage “scanner” l’article de blog plutôt que de le lire. Il faut ainsi capter l’attention de l’internaute en plaçant les informations pertinentes dans les zones chaudes, endroits stratégiques. Ce sont des zones que l’on connaît grâce à une étude d’eye tracking menée par Jakob Nielsen. L’internaute souhaite accéder rapidement à l’information qu’il recherche et n’accorde que peu de temps à la lecture. Outre le placement des informations dans les zones chaudes, il est aussi pertinent de les mettre en gras par exemple et de soigner le titre des paragraphes pour donner envie de lire. Le lecteur doit être en capacité d’organiser sa lecture en fonction de ses besoins. C’est la qualité des contenus qui sera privilégiée : la valeur ajoutée qu’ils apportent. 

Apporter des informations complémentaires

La rédaction web a l’avantage de pouvoir apporter des compléments d’information au lecteur grâce à l’intégration de liens notamment à notre contenu. Ce peut être des liens de pages internes pour faire du maillage interne au site web d’ailleurs, ou bien des liens externes au site web. Ces apports doivent être pertinents, par exemple expliquer une notion évoquée dans un article, appuyer une statistique citée dans un texte… Par ailleurs, intégrer du maillage de liens (interne et externe) optimise le référencement naturel. C’est donc bénéfique sur tous les plans. Attention tout de même à ne pas intégrer trop de liens surtout pour ceux qui renvoient à l’extérieur du site web : ils doivent être très pertinents et peu nombreux pour ne pas trop tenter l’internaute à partir de votre site web. 

Illustrer son propos

Intégrer des images ou même des vidéos permet d’alléger le texte en apportant du confort visuel et appuie les points abordés dans la rédaction. L’illustration permet donc de rendre plus simple la compréhension de l’article de blog par le lecteur. Les images doivent être d’une grande qualité et libres de droit. L’idéal est de créer vos propres photographies pour un maximum de personnalisation. S’il ne vous est pas possible d’en réaliser, dans ce cas il est bon de les sélectionner à partir des sites de banques d’images en ligne tels que unsplash ou pixabay. En plus de leur qualité visuelle, elles doivent être pertinentes et cohérentes avec la stratégie éditoriale. L’internaute doit prendre plaisir à consulter cette page d’article de blog et de le transformer en lecteur. L’idéal est ensuite de le convertir en client, après navigation sur diverses pages du site web. Il se peut que tout parte d’un article de blog. 

Aller droit au but

La rédaction d’un article de blog doit contenir un vocabulaire simple, un texte concis sans phrases complexes et trop longues. Le niveau d’écriture doit certes être de qualité mais il est inutile d’en faire trop. Les rédacteurs web doivent avoir en tête de toujours servir d’abord le lecteur et leur expertise plutôt que d’impressionner le lecteur par un vocabulaire trop soutenu et peu utilisé au quotidien. Quant à la structure de l’article, l'internaute apprécie un texte bien segmenté par des niveaux de titre différents et paragraphes. À savoir qu’un paragraphe doit expliquer une idée à la fois. Les textes sur un site sont donc à soigner tant sur le fond que sur la forme : des textes bien structurés et intéressants.

La rédaction web à destination des moteurs de Google

Soigner la structure et les balises

Les rédacteurs doivent bien avoir en tête que les lecteurs ne sont pas leur seule cible. Ils doivent faire en sorte que l’écriture soit lisible par les moteurs de Google car ce sont eux qui référencent le site dans les résultats des pages Google suite aux recherches des internautes. En effet, ils captent les mots-clés, la pertinence du contenu (écriture, liens, médias). La sémantique est ultra importante dans la rédaction web car c’est ce qui conditionne le référencement naturel par la suite. Ainsi, les balises doivent être bien renseignées pour rendre l’article lisible aux yeux des robots de Google. Aussi, il doit y avoir du maillage interne et des liens externes et il est toujours mieux d’intégrer une image et/ou vidéo pertinente. Les robots prennent aussi en compte le temps passé sur le site de la part d’un lecteur ou d’un internaute, d’où l’importance d’intéresser au maximum pour espérer être bien référencé.

Rédiger des paragraphes riches sémantiquement

La sémantique concerne le sens des mots. Les algorithmes de Google analysent la pertinence sémantique de vos contenus. Ainsi, il est inutile de placer 10 fois le même mot-clé dans une phrase pour améliorer son positionnement en référencement, bien au contraire. Cela risquerait de desservir la pertinence de votre article et donc ne pas plaire aux robots de Google. Pour écrire un contenu sémantique, il suffit de l’enrichir par termes lexicaux liés au mot-clé (le champ lexical). En effet, la qualité, la plus-value, la solution répondant à un problème, sont ce qui compte le plus pour le référencement naturel par Google aujourd’hui.

Favoriser son maillage interne

Le maillage interne est l’organisation des liens internes de votre site. Concrètement, c’est ce qui permet à l’internaute de naviguer de page en page en restant sur votre site. Aussi, c’est grâce à cela que Google évalue la popularité des pages, le rapport entre elles et la pertinence des contenus. Ainsi, c’est cette évaluation qui détermine le classement SEO. Cela améliore aussi le temps passé par l’internaute sur le site, ce qui entraîne notamment une bonne évaluation de Google. Concrètement, le maillage interne peut se faire de plusieurs façons : intégrer des liens de pages du site sur des articles de blog, intégrer des liens d’articles de blog sur des pages du site, intégrer des liens de pages projets sur des pages expertises etc. Il n’y a pas une stratégie qui fonctionne le mieux : la cohérence et la pertinence sont les maîtres-mots.

Les outils par Google pour Google

Le marketing de contenu nécessite une boîte à outils avec quelques basiques. Elle facilitera le quotidien du rédacteur et lui permettra d’être plus efficace. Chaque outil en ligne a sa particularité et apporte une solution au rédacteur. Par exemple, l’outil Keyword planner est l’outil gratuit d’Adword qui permet d'identifier les mots-clés les plus pertinents et d'optimiser les performances de l’activité du rédacteur. Aussi, l’outil Answerthepublic analyse l’intention de recherche des internautes :  Quoi (ce qu’ils ont recherché), Où, Quand, Comment et Pourquoi et propose les résultats sous la forme d’un nuage de recherche. Les résultats peuvent servir à trouver des idées d’articles, de sujets à aborder, des produits et services à mettre en avant. Bien sûr, il existe de très nombreux outils liés à l’optimisation des textes sur le web et à la bonne lecture des robots sur chaque page du site. 

 Focus métier de rédacteur web

Rédacteur web est un métier qui concerne aussi bien la créativité que la technicité. En effet, les aspects marketing, stratégie éditoriale pour contenus seo et connaissances des outils clés sont partie intégrante de ce métier. Rédiger du contenu tel que des articles sur une plateforme web requiert une formation spécifique et ne s’improvise pas. Il est important d’être à l’affût des outils permettant de mieux connaître la recherche par mot-clé des clients sur internet. La description du besoin, de la recherche, telle décrite par les clients peut être différente de celle imaginée par l’entreprise en interne. Les mots-clés dépendent de la description de la recherche en ligne des internautes, ce qui va ensuite avoir une influence sur le contenu et la façon de rédiger les textes et articles de la plateforme internet. En tant que rédacteur web, il peut être intéressant de s’enrichir d’une formation : par exemple une formation en community management, une formation en social media manager, ou même une formation en SEA. 

Pour une entreprise, vendre ses produits et services sur internet ou même seulement les présenter ne suffit pas à avoir un site web. En effet, il faut qu’il soit visible c’est à dire bien référencé. Le référencement naturel (seo) dépend notamment de l’activité de la rédaction web. L’entièreté du contenu du site va influer sur le seo, c’est pourquoi rédiger des contenus sur internet n’est pas anodin. La rédaction web n’est pas une science infuse mais ces bonnes pratiques sont les clés pour permettre d’optimiser son SEO. Contactez-nous pour échanger à ce propos autour d'un café 😉