Blog
Blog
Blog
Blog
V-Commerce : le futur du e-commerce

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

16 février 2023 separateur 1248 Vues separateur 9 MIN DE LECTURE
V-Commerce : le futur du e-commerce

Tout connaître sur le V-Commerce

L’achat de produits ou services en ligne a explosé depuis plusieurs années. Toutes les marques en ont pris conscience et développent aujourd’hui de nouvelles technologies pour répondre aux besoins de leurs clients, et leur permettre de pouvoir visualiser au mieux leurs potentiels achats. C’est de cette façon que le V-Commerce s’est imposé comme la solution du futur.

Le V-Commerce, c’est quoi ?

L’E-commerce, le pionnier du V-commerce

La vente en ligne, plus souvent appelée e-commerce, a pour but de réaliser une transaction commerciale à distance. C’est dans les années 2000 que l’e-commerce a réellement émergé. Et il ne cesse de se développer ! En 2019, le chiffre d’affaires du e-commerce dépassait les 100 milliards d’euros. 

Le saviez-vous ? La première transaction de tous les temps à été réalisée aux Etats-Unis en 1994 par Phil Brandenberger pour faire l’achat de l’album de Sting à 12,48$.

Les avantages du e-commerce

Le E commerce a révolutionné les modes de consommation en rendant disponible 24h/24h des milliers de produits, cassant ainsi les barrières géographiques qui rendaient certains d’entre eux si difficiles à trouver. 

➡️ Ouvert 24h/24 et 7j/7 

➡️ Touche un public très large

➡️ Accessible via tous supports connectés

➡️ Un confort d’achat pour les clients  

➡️ Fidélise les clients grâce à des opérations promotionnelles exclusives

➡️ Permet d’analyser le comportement des consommateurs

Le défi de l’e-commerce

Avec seulement quelques visuels et une description d’un produit, il est difficile de se projeter et de savoir avec exactitude le rapport que l’on pourrait avoir avec le produit sans le palper. Même si les avis des autres consommateurs peuvent donner plus d’informations, le client pourra se faire son propre avis seulement en réceptionnant son achat. 

L’enjeu de l’e-commerce est de concilier un parcours digitalisé et une bonne expérience d’achat. Avec l’absence de la perception visuelle du produit sous tous ces angles, le client peut perdre cette sensation d’expérience d’achat.

Le client va moins se projeter en ligne qu’en étant en immersion dans un magasin physique et cela peut le refroidir dans son intention d’achat. 

L’apparition du V-Commerce

Le V-Commerce est la réponse aux problématiques rencontrées par l’e-commerce dans son parcours d’achat. Grâce à la croissance des nouvelles technologies, il devient pour les marques de plus en plus dur de se démarquer. Malgré le fait que l’e-commerce cherche à se développer, les consommateurs souhaitent vivre une expérience client plus humaine et émotionnelle

C’est de cette manière que le V-Commerce, aussi appelé virtual commerce, a vu le jour. Il désigne le commerce en réalité augmentée ou réalité virtuelle. C’est-à-dire qu’il mixe le e-commerce et la réalité virtuelle. 

L’essentiel pour les commerçants est de conserver la qualité de l’expérience client avec comme mots d’ordre : immersion dans l’univers de la marque et personnalisation. C’est pour cela que l’idée de la réalité virtuelle est devenue un élément incontournable dans le parcours client sur un site e-commerce.

Pourquoi le V-Commerce est-il en plein essor ?

Repenser l’expérience client

Les consommateurs ont envie de connaître une nouvelle expérience d’achat. C’est l’une des principales raisons de l’essor du V-Commerce. Les marques se doivent alors de se réinventer et de repenser leur parcours d’achat. 

Le V-Commerce grâce à son côté novateur et immersif séduit les clients. Il favorise l’expérience client et capte l’attention des consommateurs. 

Faciliter les ventes

La réalité virtuelle sert à résoudre des problématiques dans le parcours d’achat e-commerce et facilite donc les ventes. Le V-Commerce joue le rôle d’outil d’avant-vente et rassure le client grâce à une meilleure visualisation du produit et une bonne compréhension de ses caractéristiques. Avec le V-Commerce, les consommateurs peuvent se projeter comme s' ils avaient déjà le produit en leur possession. Notamment dans le cadre d'achats vestimentaires, ou encore d’accessoires. Qui ne s’est jamais demandé : “Comment savoir si ces lunettes vont m’aller alors que je ne les ai pas essayées ? Vont-elles correspondre à la forme de mon visage ?”.  Grâce à ce nouveau procédé technologique, il est enfin possible de répondre à cette question.

La solution idéale dans la situation actuelle

Renforcé par la récente crise sanitaire, le V-Commerce donne des solutions concrètes aux commerces et aux besoin de limiter les contacts physiques. Par exemple, le secteur de la beauté où il est nécessaire d’essayer avant d’acheter et de se rendre en magasin, la réalité virtuelle permet de voir correctement tous les aspects du produit sans avoir à se déplacer. Le V-Commerce est un véritable gain de temps.

Les défis du V-Commerce

Un marché à convaincre

Même si les consommateurs et certaines marques sont conquis par le V-Commerce, les détaillants restent frileux sur l’utilisation de la réalité virtuelle. L’enjeu va être dans la capacité à s’adapter au développement de la société de consommation et à comprendre ce nouvel environnement. 

Certains problèmes ont cependant été relevés par les clients comme un temps de chargement élevé dû aux nombres de contenus présents sur le site ou un manque de convivialité sur l’interface. Côté commerçants, le prix reste encore élevé pour beaucoup. Cela dénote également avec la notion du développement responsable et du Green UX, où la simplicité est de rigueur pour limiter l’impact des sites web en termes d’énergie et de capacité de stockage.

Un marché sur le point de devenir l’avenir du e-commerce

Le V-Commerce permet avec la réalité augmentée de donner une nouvelle dimension à l’e-commerce. Il répond aux besoins et attentes des clients et valorise le parcours d’achat. Cela permet à vos clients de gagner de l’énergie, du temps et un accès à un plus grand choix de produits. 

Véritable atout pour les clients et pour les marques, le V-Commerce va continuer son développement. La période post-covid est plus exigeante sur le parcours d’achat en ligne et propose de belles opportunités à venir. En effet, le V-Commerce alimente la notion d'expérience client - CX, qui est aujourd’hui sur toutes les lèvres de ceux qui souhaitent se démarquer en ligne.

Les idées reçues sur le V-Commerce

Comme toute nouvelle technologie voyant le jour, le V-Commerce a un bon nombre d’idées reçues sur son sujet. Parmi elles : 

 

➡️ Idée reçue n°1 : le V-Commerce ne durera pas et n’est qu’une mode passagère. 

Faux ! Avec la pandémie de COVID-19, le V-Commerce s’est popularisé mais a aussi montré sa pertinence et son utilité. Les clients sont de plus en plus à l’aise avec les achats en ligne. 

 

➡️ Idée reçue n°2 : le V-Commerce ne propose pas une expérience client satisfaisante.  

Faux ! Le V-Commerce offre une expérience client qui est tout aussi satisfaisante que dans un magasin. Cette expérience peut même être plus satisfaisante en ligne grâce à des fonctionnalités supplémentaires comme un chatbot pour répondre aux questions ou des recommandations personnalisées. 

 

➡️ Idée reçue n°3 : le V-Commerce est réservé aux produits numériques. 

Faux ! La plupart du temps, le V-Commerce est associé aux produits numériques comme des logiciels ou des cours en ligne. Cependant, il est très utilisé pour vendre des produits “physiques” comme des vêtements, des accessoires, des voitures…

 

➡️ Idée reçue n°4 : les paiements en ligne sont insécurisés sur le V-Commerce. 

Faux !  Les marques utilisant le V-Commerce installent des protocoles de sécurité avancés pour protéger les informations de paiement des clients. 

 

➡️ Idée reçue n°5 : le V-Commerce n’apporte pas la même qualité de services qu’en magasin. 

Faux ! L’avantage du V-Commerce, comme pour l’e-commerce, est le suivi en temps réel d’une commande et les options de retour et d’échange faciles pour les clients.

Les avantages du V-Commerce

Une expérience immersive pour le client

Les marques utilisent le V-Commerce afin de développer une relation de confiance avec leurs clients en leur offrant une expérience à forte valeur ajoutée. En effet, en impliquant émotionnellement le client dans l’achat, il favorise la fidélisation. 

Quelques exemples d’expérience immersive : 

 

➡️ Décathlon a créé en 2017 une expérience immersive dans la nature pour mettre en avant sa nouvelle tente.

 

➡️ Clarins a mis en place un pop-up store éphémère pour découvrir toutes leurs gammes de soins et de maquillage avec une possibilité d’achat immédiat. 

 

➡️ Ray Ban et Afflelou ont utilisé la réalité augmentée pour proposer à leurs clients d’essayer des modèles de lunettes sur leur visage. L’accent est mis sur la personnalisation. 

 

➡️ Ikea a créé un showroom proposant de modéliser leurs produits dans son propre environnement. 

Un levier de fidélisation client

Immersives, innovantes, ludiques, personnalisées, innovantes, pratiques… Les expériences V-Commerce marquent l'esprit des clients. Et quand elles sont bien conçus, elles réussissent à leur véhicule beaucoup d’émotions. Le V-Commerce … un lien fort entre la marque et le consommateur. 

 

Dans une étude menée en octobre 2020 par GetApp

➡️ 43% des français affirment vouloir expérimenter les achats en réalité virtuelle 

➡️ 15% ont déjà fait au moins un achat dans un milieu virtuel

 

La France fait partie du top 3 des pays européens conquis par les achats en réalité virtuelle. De quoi conquérir de nouveaux clients et fidéliser les actuels !

Un parcours “phygital”

L’avenir des commerces est à la fois digital et physique. Dans cette optique, le futur se veut phygital

Dans cette optique de devenir phygital, la maison Chanel a, par exemple, installé dans sa boutique des Champs Élysées un miroir virtuel montrant des associations de pièces pour créer des tenus entières. 

Le phygital renforce la relation entre la marque et le client et il permet d’informer le consommateur en lui éclaircissant son expérience. Le physique s’installe aussi dans le digital avec, par exemple, la possibilité d’un accompagnement personnalisé sans sortir de l’environnement virtuel. C’est une autre manière de pousser le V-Commerce et ses fonctionnalités. 

Un véritable atout en magasin

Le V-Commerce représente aussi un véritable gain de temps en magasin. Il est beaucoup plus rapide d’essayer virtuellement un t-shirt que de faire la queue pour l’essayer dans une cabine. La réalité virtuelle va fournir rapidement des informations sur le produit comme son origine ou des conseils d’utilisation. De nombreux clients apprécient y avoir accès en boutique.

La valorisation du produit avec une vue à 360°

L’e-commerce ne permet pas toujours de mettre en avant les produits comme on le voudrait et peut freiner l’acte d’achat. Grâce au V-Commerce, ce problème n’a plus lieu d’être ! 

La réalité virtuelle permet une immersion totale du client. Le client va se retrouver comme dans le magasin en train d’acheter un article et de l’avoir sous les yeux.

Les freins du V-Commerce

➡️ Les outils de réalité virtuelle ou réalité augmentée sont parfois complexes et pas user-friendly. Les clients non habitués peuvent être vite perdus sur une interface.  

➡️ Les consommateurs remontent plusieurs éléments : un long temps de chargement et un manque de convivialité sur les interfaces. 

➡️ La gestion des données personnelles pose parfois problème. Certaines expériences immersives demandant d’utiliser la biométrie ou la reconnaissance faciale, nécessaire à la personnalisation du parcours. Personnalisation, elle-même, demandée par les consommateurs dans leur parcours d’achat idéal. 

➡️ Tout le monde n’est pas familier avec cette technologie, autant chez les professionnels que les particuliers. 

➡️ Pour les marques, les coûts restent élevés pour certaines technologies.  

Nos conseils pour intégrer le V-Commerce dans votre stratégie

Jouer sur la carte personnalisation

Accenture Interactive a mené une étude en Europe, en Asie Pacifique et en Amérique du Nord en 2020 qui a souligné le fait que 47% des consommateurs seraient prêts à payer un coût supplémentaire s’ils avaient l’occasion de personnaliser leur produit grâce à une technologie immersive. 

Cette donnée est une bonne raison de mettre vos produits personnalisables en avant grâce au V-Commerce. Ou bien de proposer des produits personnalisables exclusifs.

Choisir la technologie adaptée

Il est primordial de choisir la technologie idéale pour votre entreprise et adaptée à ce que vous souhaitez faire. Plusieurs éléments sont déterminants dans votre choix. 

Le premier facteur à prendre en compte est le type d’appareils que possède votre cible. Inutile d’investir dans une technologie que vos clients ne pourront pas utiliser. Par exemple, les casques VR sont en expansion en France depuis le début de la pandémie du Covid-19. Cet outil est intéressant pour toucher une partie de la génération Z et des Millennials mais pas pour les personnes plus âgées. En choisissant une expérience immersive en réalité virtuelle ou augmentée sur un smartphone, vous toucherez une cible nettement plus large. 

Nouvel élément important à prendre en compte : votre budget. La réalité mixte, la visualisation de contenu en 3D grâce à un casque dédié, est une technologie récente et perfectionnée. Cette technologie est plus onéreuse et reste, pour l’instant, utilisée par les grandes marques. Cependant, la réalité virtuelle ou la réalité augmentée sont devenues avec le temps plus abordables.

Inclure les expériences de V-Commerce avec une vrai valeur ajoutée

Afin de satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante, les marques doivent leur proposer une super expérience autant en digital que physique et s’assurer une transition fluide entre les différents canaux. C’est ce qu’on appelle adopter une stratégie omnicanal. 

Pour avoir une stratégie omnicanal, il faut s’assurer que : 

 

➡️ vous avez des expériences V-Commerce pertinentes. Vos expériences ne doivent pas être “gadget”. Elles doivent avoir une vraie plus value pour fidéliser votre client. 

 

➡️ vous associez vos expériences V-Commerce avec vos autres canaux, pour rendre fluide le parcours d’achat. Mettez en avant vos solutions de réalité virtuelle ou augmentée sur votre site ou vos réseaux sociaux pour que vos clients y aient accès en un seul clic !

Vous souhaitez créer un site e-commerce qui fidélise et propose une bonne expérience client ? Contactez-nous dès maintenant pour nous faire part de votre projet !