Blog
Blog
Blog
Blog
Qu’est-ce que le Webmarketing ?

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

29 avril 2021 separateur 881 Vues separateur 6 MIN DE LECTURE
Qu’est-ce que le Webmarketing ?

Quels sont les principaux outils pour mettre en place une stratégie Webmarketing ?

De la même façon que vous n’ouvrirez pas votre commerce en pleine campagne, vous ne souhaitez pas passer du temps et dépenser de l’argent dans la création d’un site pour que personne ne le visite. Là est tout l’intérêt d’établir une stratégie webmarketing pour notamment améliorer le référencement naturel (seo) du site et donc générer du trafic.

Les bases pour créer une stratégie webmarketing solide

Avant de mettre en place toute une stratégie webmarketing complète par la publicité, la mise en place de Google Analytics, la création de campagne e-mailing, l’utilisation d’autres médias qu’internet etc., il s’agit d’abord de bien solidifier certaines bases pour espérer que sa stratégie webmarketing soit un succès.

Connaître vos clients

Cela peut sembler évident mais la réalité terrain nous montre qu’il est plus complexe qu’il n’y paraît. Il est important de savoir qui achète ses produits ou services, ce qu’ils aiment, ce qu’ils font dans la vie, leur âge, leur situation socio-démographique… Certes ce sont des données qui peuvent être difficiles à connaître de prime abord mais ce type d’information peut être visible depuis les réseaux sociaux, depuis les google analytics etc. Ainsi, il est possible de segmenter et créer des “personae” (ou profil client). Avoir des types de clients différents implique ensuite de créer des messages marketing adaptés et ainsi avoir plus de chances de toucher sa cible.

Travailler son référencement naturel

Le référencement naturel, ou SEO (Search engine optimisation) permet d’améliorer la visibilité de son site internet sur les moteurs de recherche. Ainsi, c’est à Google qu’il faut plaire pour espérer voir son site bien référencé. Pour cela, Google prend en compte de multiples critères comme le contenu, la pertinence, la structure technique et même depuis peu l’expérience utilisateur (UX). Pour optimiser son référencement naturel, plusieurs éléments doivent être mis en place : rédiger ses contenus avec des mots-clés stratégiques, faire en sorte d’avoir de bons “backlinks”, créer du maillage interne pour augmenter le temps de navigation des utilisateurs. Aussi, le squelette du site doit être optimisé lors de sa création technique pour le référencement naturel.

Le blog, un des leviers pour sa stratégie webmarketing

Le blog est un élément qui demande du temps certes mais il est essentiel au développement de sa stratégie de marketing en ligne. Adopté par beaucoup d’entreprises, il est aujourd’hui à la base d’une bonne visibilité digitale. Rédiger des articles permet de ramener du trafic sur son site, d’être référencé par Google grâce aux mots-clés et à la pertinence du contenu. En effet, c’est un des leviers clés car il est très complet : dans tous les articles se trouve une possibilité de positionnement sur une recherche Google. Outre le webmarketing, il permet d’humaniser le site et de créer une communauté

La stratégie social media

Une des actions du webmarketing consiste à mettre en place des opérations de communication sur les réseaux sociaux. Aussi nombreux soient-ils, ils sont tous différents et semblables à la fois : il ne faut pas s’y perdre et être malin sans être opportuniste. Manier la communication d’entreprise sur les réseaux sociaux est la mission du community manager.

Choisir le(s) bon(s) réseaux sociaux

Selon sa cible (visée par son entreprise) et la typologie d’utilisateurs, certains réseaux sociaux seront plus adaptés que d’autres et certains seront à éviter. Les réseaux sociaux les plus connus sont bien sûr Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest, Linkedin, Tiktok, Snapchat, Youtube. Le type de contenu diffusé sur les réseaux sociaux n’est pas le même partout, par exemple on retrouve de la vidéo et seulement de la vidéo sur Tiktok et Youtube. Sur Instagram et Pinterest ce sont des images et vidéos. Il s’agit donc de choisir le(s) réseaux sur le(s)quel(s) publier selon le type d’utilisateur, le contenu diffusé, et selon notre cible et nos capacités.

Adapter le contenu

Il est bon de choisir plusieurs réseaux sociaux pour renforcer sa présence en ligne et donc son écosystème digital. L’erreur à ne pas commettre est de publier le même contenu sur chaque réseau. En effet, le ton doit être adapté même s’il peut rester sensiblement le même. Le contenu aussi doit être différent d’un réseau à un autre. Enfin, le moment de diffusion peut aussi être propre à chaque support social : il y a des moments où il sera mieux de publier pour que sa cible soit réceptive au maximum. La règle générale qui vaut pour tous les médias, pour une bonne communication est : le bon message (ou bon contenu) au bon moment et au bon endroit.

Ne pas oublier l’analyse marketing

Définir des indicateurs clés de performance (KPI) est aussi important dans sa stratégie social media. Comme pour tout travail, il est primordial de connaître les résultats de ses opérations. C’est en définissant des indicateurs que nous pourrons étudier la performance des actions de communication menées. Regarder les nombres de réactions, de commentaires, de partages, puis le nombre de visites sur notre site web, le taux de conversion etc. Dans cette démarche, votre meilleur allié sera Google Analytics : roi des résultats d’investissements sur internet. Cela vous permet de connaître et donc de maîtriser votre ROI (retour sur investissement). Cela vous permet d’orienter par la suite vos actions pour comprendre ce qui fonctionne le mieux.

Renforcer sa présence digitale

Pour convertir un maximum de prospects en clients, il faut d’abord qu’ils connaissent l’entreprise et l’apprécient. Là est tout l’enjeu du webmarketing. Les prospects ont une multitude de choix, surtout sur le web, c’est pourquoi il ne faut pas attendre qu’ils viennent à nous mais il faut bien aller les chercher là où ils sont. Les réseaux sociaux jouent une grande importance, mais il existe aussi des outils payants, sur support digital, pour maximiser les chances de toucher son client idéal.

La publicité

Grâce à la publicité digitale, le retour sur investissement (ROI) est très facilement mesurable. Connaître précisément le résultat de son action de communication payante est un des gros avantages par rapport aux médias traditionnels. En effet, le digital est un support qui permet d’effectuer un ciblage précis et d’en connaître ses résultats simplement. Google Adwords (réseau Google et Youtube) et Facebook Ads (qui gère aussi la publicité sur Instagram) sont les deux régies les plus utilisées. Elles permettent de cibler très précisément, d’adapter son investissement, de choisir le format publicitaire et le type de contenu puis d’avoir une analyse rapide. Ainsi, on peut parler de “SEA” : Search Engine Advertising, qui se distingue du SEO par son aspect payant. Faire de la publicité digitale augmente les chances d’être bien référencé, donc visible, si en amont le SEO a bien été travaillé.

Les campagnes e-mailing

L’emailing reste le moyen le plus utilisé par les marques pour communiquer auprès de sa communauté de clients et prospects. Bien sûr, cela nécessite d’avoir une base de données. Envoyer une offre promotionnelle et/ou des contenus d’articles via sa newsletter renforce la fidélisation. Les trois solutions les plus utilisées pour la gestion des campagnes emailing sont Mailchimp, Mailjet et Sendinblue. En effet, ce moyen permet de personnaliser le message aussi bien le fond que la forme et donc a plus de chances de plaire au récepteur. Aujourd’hui, le consommateur recherche sans cesse de la personnalisation, il veut être considéré et obtenir des informations exclusives, d’où l’essor des notions de “clubs”, “VIP”, etc. De la même façon que les emailings, les campagnes SMS peuvent aussi très bien fonctionner et s’intègrent au webmarketing. C’est d’ailleurs très intéressant dans la démarche d’une action de communication / marketing local telle que le drive-to-store.

Jouer sur les partenariats

De belles opportunités sont à saisir par les entreprises grâce à des collaborations avec des influenceurs. En effet, ce “nouveau” mode de promotion de sa marque ou de son produit plaît et peut avoir de bons résultats, selon son projet. En effet, cela dépend des objectifs fixés, de son offre et secteur d’activité. C’est un moyen en plein développement qui puise dans les techniques commerciales les plus anciennes (test et démonstration du produit à l’usage) mais aussi dans les techniques marketing ultra modernes. Typiquement, une agence spécialisée en recrutement d’influenceurs bénéficie d’une expertise métier qui relève de compétences humaines et marketing très poussées. Le projet de nouer un partenariat avec un influenceur ne s’improvise pas : il faut choisir la bonne personne, connaître les codes pour la contacter, l’intéresser et savoir quoi lui demander (type de contenu, rémunération…). Ainsi, développer son activité digitale et atteindre ses objectifs marketing peut s’effectuer notamment par le biais d’un influenceur.

Pour conclure, aujourd’hui les actions marketing sur le web sont totalement complémentaires et aussi utiles que les sites web. En effet, sa stratégie marketing doit prendre en compte les nouveaux usages et tendances du web, ce dernier étant un média en constante évolution. Ainsi, il est bon de se faire accompagner dans la mise en œuvre de cette stratégie. Vous pouvez vous adresser à une agence de communication, une agence de marketing digital ou bien une agence web si vous souhaitez réaliser votre projet de A à Z avec le même prestataire (création de sites web jusqu’à la stratégie webmarketing en passant par du conseil UX et SEO). 

> Contactez l’agence web Kwantic pour discuter de vos ambitions webmarketing autour d’un café-visio 😉