Blog
Blog
Blog
Blog
Réussir un cahier des charges d’application mobile

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

6 février 2023 separateur 3928 Vues separateur 9 MIN DE LECTURE
Réussir un cahier des charges d’application mobile

Comment optimiser son cahier des charges application mobile ?

Vous avez une idée d’application mobile mais ne savez pas à qui confier votre projet ? Commencez par rédiger un cahier des charges, la première étape dans le développement de votre projet. Ce document vous aidera à anticiper toutes les étapes de la conception et servira de fil rouge dans la relation avec vos prestataires.

Qu’est-ce qu’un cahier des charges application mobile ?

Un cahier des charges, c’est quoi ?

Quelle que soit la nature de votre projet digital (applications mobiles, sites web, refonte…), établir un cahier des charges est la première étape primordiale au succès de celui-ci. C’est un outil précieux quand on procède au cadrage de son projet. 

 

Sa fonction est de : 

➡️ Définir les priorités de votre projet

➡️ Approfondir vos objectifs 

➡️ Accompagner vos interlocuteurs dans la compréhension de l’étendu de votre projet

➡️ Estimer votre budget et les délais nécessaires à la réalisation 

 

Également appelé CDC, le cahier des charges est un document élaboré lors du cadrage d’un projet pour formaliser les besoins, les objectifs, les contraintes, les fonctionnalités attendues, les délais et un budget prévisionnel. 

C’est à partir de ce document que les différentes agences sollicités vous enverront un devis plus ou moins détaillé qui vous permettront de sélectionner le prestataire le plus adapté. Par la suite, le cahier des charges définit la marche à suivre, le cadre de travail ou encore les modalités de développement.

Qui doit rédiger le document en interne ?

En interne, c’est généralement le chef de projet qui se charge de rédiger le cahier des charges. 

La rédaction de votre cahier des charges doit être rigoureuse, vous ne devez rien oublier et connaître le projet sur le bout des doigts. Le document rédigé doit pouvoir être compris par l’ensemble des parties prenantes du projet.

Le porteur du projet de création de cette application mobile doit être le premier contributeur du cahier des charges, même s’il n’en fait pas la rédaction. Pour rédiger un CDC correctement, il faut être structuré, organisé, écrire de manière lisible sans oublier un seul détail.

Quelles questions se poser lors de la rédaction ?

Rédiger un cahier des charges pour votre application mobile n’est pas une étape facile. Vous allez être obligé de vous projeter beaucoup plus loin que vous en avez l’habitude. Vous devrez penser à chaque détail et être précis sur chaque aspect de la réalisation de votre application mobile. 

Dois-je garder la même charte graphique que mon site web ? Doit-elle être compatible sur tous les smartphones ? Seulement pour Apple ? Les utilisateurs doivent-ils pouvoir se créer un profil ? Quelles informations leur seront demandées ? Quand je clique sur ce bouton, sur quelle page vais-je atterrir ? 

Le cahier des charges vous permettra de répondre à ces questions essentielles pour la trame de votre projet.

1ère partie, la présentation du projet

La présentation de votre entreprise

Pour cette première étape, présentez votre entreprise

➡️ Date de création

➡️ Produits et services

➡️ Caractéristiques 

➡️ Nombre de collaborateurs

➡️ Vos services et produits vendus

➡️ Vos axes de développement

➡️ Vos principaux concurrents

 

Une application mobile s’inscrit dans le contexte de votre entreprise. C’est pour cela que la présentation de votre entreprise est primordiale. Le prestataire avec lequel vous travaillerez pourra alors concevoir une application qui reflète vos valeurs et qui répondra à vos objectifs et à vos attentes.

L’identification de la cible

Il s’agit de définir qui seront les utilisateurs de votre application mobile : vos collaborateurs ? vos clients ? des entreprises ? des particuliers ? 

Réfléchissez, selon vos connaissances et vos recherches, à combien de personnes se rendent sur des applications mobiles, similaires à la vôtre, par jour, par semaine ou encore par mois. Mais aussi questionnez-vous sur les principales raisons pour vos utilisateurs potentiels de s’intéresser à votre produit ou vos services. 

Vous pouvez également identifier les différents segments composants votre cible, par exemple collaborateurs internes et prestataires, et hiérarchiser leur importance stratégique. 

La création d’un persona, c’est-à-dire d’un utilisateur type pour votre application, peut être un plus pour cerner son comportement d’utilisation et créer une application répondant à ses besoins.

Votre problématique

Formulez la problématique qui vous a amené à envisager le développement de cette application mobile. Et expliquez en quoi votre idée d’application mobile va répondre à ce problème

Une description de l’existant

Dans le cas où vous possédez déjà un site ou application mobile, précisez les informations sur la situation actuelle. Vous pouvez mentionner les points suivants :

➡️ Une application mobile existe-t-il ? ou un site web ? Si oui, décrivez-là.

➡️ Les statistiques : taux de rebond, trafic mensuel, taux de conversion, nombre d’inscrits, le nombre de téléchargements…

➡️ Les moyens de paiements utilisés

➡️ Les documents sur la charte graphique en place

➡️ Le nombre et le profil des personnes qui travaillent sur votre projet

➡️ …

Les objectifs de votre application mobile

Définissez vos objectifs, ce que vous souhaitez réaliser grâce à cette app. Ils peuvent être scindés en deux parties : quantitatifs et qualitatifs

 

Par exemple, votre objectif peut être de : 

➡️ Lancer un nouveau service

➡️ Augmenter le panier moyen

➡️ Fidéliser vos utilisateurs 

➡️ Améliorer le taux de conversion actuel

➡️ Créer une communauté autour de votre projet 

➡️ Concevoir une extension à votre site web

La description de votre projet

Décrivez le concept du projet que vous souhaitez développer sans entrer dans les détails. 

Par exemple : nous souhaitons lancer une application de conseils par des coachs sportifs qui s'ajoutera à notre site web déjà existant.  L’application reprendra les vidéos de notre site web.

Votre système d’exploitation

Vous souhaitez développer votre application sur Android, sur iOS ou encore fonctionnelle sur les deux systèmes ? 

 

2 possibilités s’offrent à vous en termes techniques pour votre développement mobile : 

➡️ App native : elles sont développées spécifiquement pour un système d’exploitation précis.

➡️ App hybride : à l’inverse des applications mobiles natives, il s’agit d’une seule et même app compatible sur iOS et Android.

Votre modèle économique

Prévoyez-vous de gagner de l’argent grâce à votre application ? Si la réponse est oui, comme pour la majorité des applications, vous devez être très précis sur votre stratégie pour votre modèle économique. 

 

Voici différentes stratégies pour monétiser votre application mobile : 

➡️ Tarif par téléchargement : l’utilisateur paie un petit montant pour télécharger votre application, analyser votre concurrence pour voir si elle utilise cette solution et à quel prix. 

➡️ Modèle Freemium : l’utilisateur à accès à une version gratuite et peut payer un abonnement mensuel pour avoir accès à des services supplémentaires, le service premium. 

➡️ Publicité dans l’app : de nombreux types de publicité existent dans les applications comme les bannières, les vidéos, les interstitielles, etc… 

➡️ Micropaiements : une solution où un utilisateur peut payer de temps en temps pour avoir accès à certains éléments. Ce modèle est souvent utilisé pour les jeux. 

2nd partie, le design de l’application mobile

Vos ressources existantes

Dans cette seconde étape de votre cahier des charges, vous devez inscrire tout ce qui concerne les aspects graphiques de votre projet. Vous devez aussi transmettre tout ce que vous avez déjà comme le logo ou la charte graphique. 

Si vous n’avez pas encore ces éléments, vous devez alors préciser si vous confiez leurs réalisations à l’agence sélectionnée, à un prestataire externe ou à un collaborateur en interne.

Des maquettes fonctionnelles

Aussi appelé Wireframe, cette étape consiste à préciser, grâce à des dessins simplifiés, les écrans qui seront sur votre application mobile.

Ces maquettes seront utiles pour toutes les parties impliquées dans le projet pour avoir une idée plus précise des différents écrans de l’app, de son arborescence et du résultat attendu. 

L’idée n’est pas de mettre l’accent sur les parties esthétiques des maquettes mais plutôt sur les fonctionnalités et la disposition des différents éléments de vos écrans.

Vos sources d’inspiration

Le cahier des charges est là pour donner à votre prestataire le plus d’informations possible sur votre projet, vos attentes, vos objectifs et tous les éléments qui composeront votre application. N’hésitez pas à faire de la veille sur le web afin de lister quelques applications dont le design vous inspire pour la vôtre.

3ème partie, les fonctionnalités spécifiques

Vos fonctionnalités pour votre application mobile

Cette étape est essentielle pour décrire précisément les différentes fonctionnalités que vous voulez retrouver dans votre application mobile.

À l’aide du Wireframe effectué précédemment, vous pourrez plus facilement lister à côtés de chaque écran quelle fonctionnalité sera nécessaire. 

 

Quelques exemples de fonctionnalités : 

➡️ Création de compte et connexion

➡️ Géolocalisation

➡️ Prise de commande

➡️ Paiement

➡️ Messagerie

➡️ Partage sur les réseaux sociaux

➡️ Prise de photos

➡️ Suivi en temps réel

➡️ Multilingue 

➡️ …

Le back office

La plupart du temps sous la forme d’un site web, le back office est l’outil vous permettant de gérer votre application mobile. 

 

Grâce au back office, vous pourrez par exemple : 

➡️ Modifier une description ou une image 

➡️ Envoyer des notifications push

➡️ Changer des prix

➡️ Gérer les comptes utilisateurs

➡️ Exporter des données…

 

Notez dans votre cahier des charges les attentes que vous avez concernant un back office.

Les contraintes de votre projet

Analysez les éventuelles contraintes techniques de votre projet. Votre application sera-t-elle utilisée en hors-connexion ? Qui se chargera de la maintenance ? Le stockage des données se fera en interne ou en externe ? Doit-elle être adaptée pour les tablettes ? Quelles sont les langues prises en charge ? Les utilisateurs ont-ils la possibilité de se connecter avec la reconnaissance faciale ? Y a-t-il une intégration avec d’autres services ou API ? …

4ème partie, le calendrier du projet

Les prestations attendues par l’agence

Afin d’éviter tout malentendu, décrivez précisément les prestations que vous attendez de la part de l’agence. Est-ce une refonte graphique ? Faut-il apporter des modifications techniques ? S’agit-il du développement d’une toute nouvelle application mobile ? 

Pour compléter votre cahier des charges, vous devrez définir le périmètre de votre collaboration avec l’agence sélectionnée. Ce périmètre inclut le travail de chacune des parties : votre entreprise et l’agence. 

Vous devez identifier tout ce qui est nécessaire à la bonne réalisation de votre projet. Par exemple, qui va s’occuper de fournir les textes descriptifs ? les visuels ? Quels sont les livrables prévus ?

Vos potentiels ressources et contraintes en interne

Vous pouvez décider de faire un développement en interne, dans ce cas il est important de lister les ressources qui vous aideront. Listez aussi vos contraintes.

Par exemple, les ressources peuvent être les personnes impliquées dans votre projet et en contrainte, le fait que vous n’avez pas de designer pour créer les maquettes de votre application mobile.

Le planning

Précisez les délais attendus à votre prestataire. Si vous avez déjà une idée de la date de lancement, mentionnez-là dans cette partie du cahier des charges. 

Si vous n’avez pas de date de lancement, votre prestataire pourra alors vous en proposer une en fonction de son planning.

Dans un second temps, quand vous aurez validé le choix de votre prestataire, que celui-ci reviendra vers vous avec un planning plus détaillé concernant les dates de validation des maquettes, puis des prototypes ou encore des différents tests.

Le budget

Il est préférable de mentionner une fourchette de budget afin que l’agence puisse vous proposer une solution adaptée à vos besoins mais surtout qui rentre dans ce budget. 

Se situe-t-il entre 10 et 20K ? entre 30 et 50K ? entre 50 et 100K ? ou à plus de 100 K ?

Le contact

Dans cette partie, informez votre prestataire des personnes à contacter au sein de votre entreprise. Ces collaborateurs seront des guides durant le développement de votre projet.

Vous avez un projet de création d’application mobile ? Contactez-nous dès maintenant pour profiter de notre expertise sur-mesure.