Blog
Blog
Blog
Blog
Focus sur le métier d’UX designer en 2022

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

17 novembre 2022 separateur 162 Vues separateur 8 MIN DE LECTURE
Focus sur le métier d’UX designer en 2022

UX designer, un métier hors du commun et très convoité

Depuis quelque temps, la thématique de “l’expérience utilisateur” est sur toutes les lèvres. Que ce soit pour du virtuel (interface digitale) ou du réel (produit), l’étude de l’expérience utilisateur est aujourd’hui primordiale pour parvenir à se démarquer de la concurrence. De cette expertise qu’est l’UX design, est né le métier d'UX Designer. Entre sciences cognitives, marketing et design, cette profession qui a le vent en poupe a un grand avenir devant elle. Découvrons-le tout de suite dans cet article ⬇️

UX designer, un métier issu de l’expérience utilisateur

Qu’est-ce que l’expérience utilisateur ?

L’expérience utilisateur, dont l’acronyme anglais est UX issu de “User eXperience”, désigne la qualité globale de l’expérience vécue par un utilisateur. Quand on parle d’expérience, cela peut désigner une interface digitale telle qu’un site web ou une application mobile, ou bien dans le cadre d’un test de produit. Dans cet article, il s’agira de se concentrer sur l’aspect numérique de l’UX.

Il est plutôt difficile et réducteur d’essayer de trouver une définition à l’étude de l’expérience utilisateur puisque celle-ci est basée sur un ensemble de ressentis propres à chacun

Cependant, deux aspects clés viennent définir son ensemble : 

➡️ L’utilisabilité

➡️ L'impact émotionnel

Qu’est-ce l’utilisabilité ?

L’utilisabilité, également appelé usabilité, est la capacité d’une interface digitale à être utilisable, et c’est l’un des piliers de la science de l’ergonomie. Afin de déterminer le degré d’utilisabilité d’un site web ou d’une application mobile, nous pouvons nous appuyer sur 5 critères complémentaires :

➡️ l’efficience : c’est-à-dire la facilité avec laquelle l’utilisateur atteint son objectif. Elle comprend également la performance de l’interface et les ressources mobilisées.

➡️ la satisfaction utilisateur : quelles émotions et sentiments l’utilisateur ressent-il en utilisant l’interface ? Est-ce agréable ? Qu’en est-il après utilisation ?

➡️ la facilité d’apprentissage : l’utilisateur navigue-t-il avec fluidité sur l’interface ? Trouve-t-il rapidement les fonctionnalités qu’il désire ?

➡️ la facilité d’appropriation : de mémorisation : une fois de retour sur l'interface, l’utilisateur reprend-il facilement ses marques ?

➡️ la fiabilité : l’interface comporte-t-elle des erreurs (bugs, redirections) ?

En résumé, l’utilisabilité serait la façon dont répond l’interface aux besoins des utilisateurs.

Qu’est-ce que l’impact émotionnel ?

L’impact émotionnel, comme son nom l’indique, fait référence aux émotions ressenties par les utilisateurs lors de l’usage de l’interface. Cela va plus loin que l’utilisabilité, et fait appel  aux sens.

L’impact émotionnel est intimement lié au design émotionnel. Le design émotionnel cherche à tirer profit des émotions de l’humain pour le développement d’interfaces numériques “user-friendly”. On appelle cela être “centré utilisateur”.  Car en effet, qui mieux que les utilisateurs peuvent détecter les émotions voulues que les utilisateurs.

Le design émotionnel place les comportements humains au centre de la démarche de design. Il prend en compte les réactions causées par les actions des utilisateurs pour les transformer en opportunités. Le design émotionnel consiste à susciter des émotions positives aux utilisateurs afin de rendre marquante leur expérience. 

L’histoire de l’UX

Certains affirment que l’UX serait simplement pour “faire joli”, sans se rendre compte de la densité de travail effectué. On pourrait croire que cela n’a pas un gros impact sur la création d’une interface. 

À l’origine, les concepteurs concevaient l’expérience à partir de leur idée sans prendre en compte les besoins des utilisateurs. Ils devaient alors s’adapter. La prise en compte de l’expérience utilisateur dans le design d’une interface a engendré un gain de temps et de productivité tel que l’on ne peut plus s’en passer. Les entreprises ont assimilés l’intérêt de dédier un réel budget à l’UX et d’investir dans une qualité de l’expérience utilisateur et de l’expérience client. 

L’UX Design s’est démocratisé en partie grâce à Steve Kurg et son livre Don’t Make Me Think qui apporte une nouvelle vision : optimiser la navigation de son interface pour ne pas perdre l’utilisateur.

Une bonne expérience utilisateur, pourquoi faire ?

L’UX Design prend en considération le “pourquoi” des motivations des utilisateurs. L’expérience utilisateur doit comprendre les besoins des utilisateurs afin de créer des solutions adaptées. De nombreux facteurs jouent sur l’UX comme l’ergonomie, la navigation ou encore le contenu. 

Une bonne expérience utilisateur vous permettra de : 

➡️ Vous différencier de vos concurrents : après une étude du marché et de la concurrence, votre UX Designer vous proposera un prototype conçu à partir des besoins de vos utilisateurs, avec une valeur ajoutée.  

➡️ Optimiser votre image de marque auprès de vos utilisateurs : plus la marque connaît sa clientèle, plus elle va être en mesure de créer la meilleure expérience client. 

➡️ Fidéliser vos utilisateurs : si vos utilisateurs vivent une expérience positive et unique sur votre interface, ils reviendront pour revivre cette expérience et auront un sentiment de confiance envers vous. 

➡️ Accroître vos ventes en ligne, pour un site e-commerce : grâce à un parcours d’achat intuitif et sur-mesure grâce à l’UX, vos clients seront plus enclins à faire des achats sur votre site. 

➡️ Vous assurez un retour sur investissement : une bonne expérience utilisateur sera bénéfique pour votre site en termes de SEO, et donc de visibilité et de conversion ! De bonnes raisons pour investir dans l’UX Design.  

Le persona en UX, un élément clé de réussite

Un persona désigne un personnage fictif, construit à partir de données réelles pour caractériser vos utilisateurs cibles. Il doit incarner un type d’utilisateurs cibles, soit votre client idéal. À l’instar d’un personnage de théâtre ou de cinéma, le persona doit avoir une âme, des caractéristiques précises. L’UX designer doit comprendre sa psychologie. Grâce à la création d’un persona, l’UX designer va pouvoir réfléchir à la conception d’une interface répondant aux besoins des utilisateurs. Il doit déterminer les freins et motivations de votre client idéal, afin de mettre en oeuvre un site internet ou une application mobile très efficace en termes de conversion. 

La méthode du persona amène de nombreux avantages : 

➡️ Donner vie aux utilisateurs cibles afin d’identifier leurs besoins et leurs attentes

➡️ Créer la plateforme en s’alignant avec les attentes des utilisateurs 

➡️ Identifier les priorités 

​​➡️ Favoriser une bonne compréhension des enjeux auxquels doit répondre l’interface

Expérience utilisateur : pour quelles interfaces ?

L’expérience utilisateur concerne tous types d’interfaces. Que ce soit une application mobile, un site vitrine, un site e-commerce ou encore un ERP (Enterprise Ressource Planning), l’UX Design intervient pour garantir à vos utilisateurs une expérience optimale. L’objectif est de faire en sorte que l’internaute atteigne son but, soit au niveau informationnel, soit au conversationnel. 

Chez Kwantic, nous mettons un point d’honneur à vous accompagner dans tous vos projets sur-mesure. Pour notre agence, l’UX Design est un élément central à la réussite de votre projet d’interface. Car en effet, comprendre comment votre cible fonctionne, c’est construire pour vous de bons indicateurs de performance.

L’UX Design vu par les UX Designer

“Qu’est-ce que l’UX selon vous ?”, la question a été posée à Jean-François Nogier, co-auteur de l’ouvrage UX Design & Ergonomie des Interfaces (6ème édition)

« Je pense que la meilleure définition, reste l’appellation initiale à savoir Usability Engineering : Comment prendre en compte les exigences d’usage tout au long du processus de conception d’un produit qu’il soit digital ou non.

Concrètement, l’UX se décline en trois étapes : Analyse, Conception et Évaluation.

L’étape d’analyse consiste à observer, interviewer, analyser le comportement des véritables utilisateurs du produit. Cette étape est également appelée User Research.

L’étape de conception, c’est la définition des interfaces de l’expérience digitale, on parle de UX/UI Design. Dans cette seconde étape, on maquette des solutions pour répondre aux besoins des utilisateurs identifiés dans la première phase. Toutefois, on a tendance à oublier que ces maquettes ne sont pas le résultat final. Ce sont des hypothèses de conception qu’il convient de vérifier auprès des véritables utilisateurs. C’est le rôle de la troisième étape :

L‘étape de l’évaluation des interfaces est généralement un test utilisateur, qui permet de valider concrètement auprès des véritables utilisateurs du produit les hypothèses de la seconde étape.

Vous le comprenez : l’UX est une démarche scientifique, s’appuyant sur les travaux en ergonomie, psychologie cognitive et psychologie expérimentale. Faire de l’UX, c’est mettre en œuvre les trois phases présentées au-dessus, en particulier la démarche itérative de maquettage/test utilisateur qui permet d’améliorer concrètement l’UX sur des bases objectives et précises. »

UX designer, un métier d’avenir

Histoire et rôle du métier d’UX designer

Avant d’être UX designer,  on pouvait être « Webmaster », ou encore « Architecte d’informations » et « Designer d’interactions ». Mais ce n’est que tardivement, en 2018, que la place de l’UX design a été reconnue en tant que telle.  Son adaptation à un environnement en mouvement est l’une des principales caractéristiques qui permet l’intégration naturelle de cette profession dans la chaîne de création.

Un UX Designer est là pour simplifier la vie des utilisateurs. Son rôle est de conter un récit. Il doit analyser les besoins et les attentes des utilisateurs pour répondre au mieux à leurs problématiques sur une interface. L’UX Designer doit faire en sorte que les utilisateurs trouvent sur un site ou une application ce qu’ils sont venus chercher. 

L’UX Designer est devenu un élément clé à la réussite d’un projet pour une entreprise. Il lui permet d’élaborer des produits ou interfaces fidèles aux attentes de leurs utilisateurs. Sa mission est de créer, optimiser, corriger, anticiper les besoins afin de proposer une expérience positive sur l’interface

Un UX Designer peut exercer sa profession : en freelance, chez l’annonceur, en agence web ou encore dans des associations. Pour chaque projet, il va être amené à collaborer avec plusieurs parties prenantes comme l’UI Designer, le Product Owner ou encore l’équipe marketing et communication.

UX designer : quelles qualités requises ?

Un bon UX designer se forme par la pratique, des tests et donc des erreurs. Un certain nombre de qualités humaines sont indispensables ou à développer pour réussir son rôle : 

➡️ L’empathie, pour comprendre l’utilisateur 

➡️ Le travail en équipe, avec toutes les parties prenantes

➡️ La curiosité, et l’envie de travailler sur différents projets

➡️ La créativité, afin de proposer une bonne expérience utilisateur

➡️ L’adaptabilité, à différentes situations 

➡️ La rigueur, pour tenir à ses engagements.

UX Designer : les avantages

Le métier d’UX designer comporte de nombreux avantages. Tout d’abord, l’UX Designer a un métier très créatif. Il en apprend tous les jours en analysant la psychologie des utilisateurs. C’est donc une profession qui est en perpétuelle évolution. De plus, l’UX Design est un métier concret pour lequel on peut réellement constater des résultats. C’est un métier assez récent, ce qui permet de pouvoir le faire évoluer au quotidien. Et si vous avez peur de la routine et que votre cœur oscille entre le digital et l’analyse, le métier d’UX Designer est fait pour vous car aucune de ses journées ne se ressemblent !

Comment devenir UX Designer ?

Le métier d’UX designer est en plein essor. Mais il n’existe pas de profil-type. Il est nécessaire de connaître vos compétences et sur vos softs skills que vous possédez déjà. 

Il n’existe pas encore de diplôme intitulé “UX design”. Mais plusieurs voies s’ouvrent à vous, futurs UX designers ! Vous pouvez choisir de passer un BTS / DUT ou une licence dans les domaines suivants : ingénierie numérique et multimédia ; webdesign ; graphisme ; webmarketing ; arts appliqués ou encore communication.

Comme dans tout métier, la connaissance utilisateur et la pratique des outils est essentielle pour vous apporter de l’expérience dans le domaine de l’UX Design. Aucun projet n’est identique et chacun vous fera travailler sur des problématiques différentes.

Vous avez un projet web et vous cherchez une équipe experte en UX / UI design ? Contactez-nous dès maintenant afin de nous faire part de vos besoins.