Blog
Blog
Blog
Blog
Green UX : qu’est-ce que c’est et pourquoi l’utiliser ?

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

26 janvier 2023 separateur 107 Vues separateur 7 MIN DE LECTURE
Green UX : qu’est-ce que c’est et pourquoi l’utiliser ?

Qu’est-ce que le green UX ?

En 2023, l’utilisation du numérique a pris une ampleur conséquente. L’empreinte carbone du web augmente chaque année et de nombreuses entreprises cherchent des solutions pour devenir plus responsable vis-à-vis de l’écologie. De nouvelles façons de travailler plus “verte” ont donc émergées comme l’éco-conception.

Tout savoir sur le green UX

Le monde numérique d’aujourd’hui

La pandémie de COVID-19 a fortement impacté l’usage du digital et hâté la transformation numérique des entreprises. Avec la croissance du télétravail et du e-commerce, le trafic internet et l’usage des appareils digitaux a augmenté de près de 60%.

La création d’une nouvelle pollution

Contrairement aux croyances populaires, le numérique ne permet pas de diminuer notre empreinte carbone. Au contraire, plus les process sont dématérialisés, plus on pollue avec internet et les produits digitaux (ordinateurs, tablettes, mobiles…). 

Par exemple, faire une requête sur Google représente 7 grammes de CO2 rejetés dans l’atmosphère. C’est au total 7 tonnes de CO2 par jour pour les recherches sur les moteurs de recherche, l’équivalent de 7 ans de chauffage d’un T3 d’après Green is the new web

Pour s’opposer à cette pollution grandissante, des éco-gestes numériques peuvent être effectués dans nos actions quotidiennes. De nouvelles façons de faire comme l’éco-conception émergent pour trouver des solutions à l’impact environnemental du web et sa pollution.

La notion de Green UX

L’éco-conception, appelé également Green UX ou web design écologique, fait intervenir la dimension environnementale dans la manière de créer des équipements, un site web ou encore une application mobile. 

Cela permet de réaliser des sites internet de façon écologique et dans le respect de l’environnement, tout en réduisant les besoins et la consommation d’énergie. L’éco-conception fait intervenir des pratiques simples et bonnes pour notre planète. Elle a pour volonté de diminuer l’impact négatif du numérique sur notre environnement. 

Il est aujourd’hui plus facile de devenir green, avec 3 piliers à prendre en compte : 

➡️ Simplicité : en retirant les fonctionnalités et pages en trop

➡️ Pertinence : en réduisant le temps consacré à une tâche pour optimiser et fluidifier l’expérience utilisateur

➡️ Sobriété : tout ce qui concerne l’intégration et la technique (le serveur écologique, des images et vidéos légères…)

Le rôle de l’UX designer

En tant que concepteur UX, il existe de nombreuses pratiques innovantes pour créer un site web ou une application mobile au service de la durabilité et en respectant une UX verte et durable. 

L’éco-conception a pour rôle de trouver le bon compromis entre l’efficacité des sites web et leur empreinte écologique. Dans une agence, l’UX designer a un grand rôle à jouer dans l’éco-conception d’un produit ou d’une application mobile.

Pourquoi mettre en place l’éco-conception ?

Il est de plus en plus important de réfléchir à la mise en place de l’éco-conception pour votre site web. L’approche de l’éco-conception propose une manière écologique d’utiliser le numérique. Grâce au travail d’une agence, vous pourrez mettre en place un site ou une application green. 

L’éco-conception entraîne de nombreux avantages pour votre site web ou votre application mobile : 

➡️ Une interface utilisateur sobre avec une navigation fluide et conviviale pour les utilisateurs.

 

➡️ Une meilleure accessibilité permettant d’obtenir rapidement et facilement une information.

 

➡️ Un site web plus léger, cela le rendra plus efficace et garantira une meilleure expérience utilisateur. En effet, un site web lent à se charger intensifie la perte de visiteurs. 

 

➡️ Un référencement optimisé : un site web accessible et avec une bonne vitesse de chargement informe Google sur sa performance. De ce fait, les moteurs de recherche font remonter leur positionnement. 

 

➡️ Une sécurité intensifiée : un site web sans fonctionnalités superflues ou code fragile sera protéger des attaques informatiques et de résister aux virus. 

 

➡️ Une image de marque renforcée grâce au positionnement du site sur le Google et les avis positifs. 

 

➡️ Une réduction de coût de la conception du site internet 

 

➡️ Une visibilité supérieure sur Google donc une augmentation du trafic et du taux de conversion.

Les outils gratuits pour faire un audit green UX

Il est facile, grâce à des outils, d’évaluer votre site web pour savoir s’il répond aux pratiques de l’éco-conception. Un certain nombre d’outils gratuits et de ressources existent pour réaliser un audit de l’éco-conception de votre site web.

Avant de commencer un éventuel travaille de refonte pour rendre votre site web plus green, une agence pourra faire un audit grâce à ces outils : 

 

➡️ EcoIndex 

Un outil gratuit qui permet d’évaluer la performance environnementale de votre site web. EcoIndex vous donne des informations sur chaque page (poids, problèmes rencontrés..) mais aussi son empreinte carbone. Après cet audit, l’outil vous propose des recommandations pour améliorer votre performance et votre score écologique. 

 

➡️ Ecometer 

Cet outil est une application qui vous propose un test Green UX. Ce test vous informe sur la performance de votre site au niveau du design, de la partie technique et de l’hébergement.

Nos 8 bonnes pratiques pour rendre votre site web plus green

Les agences et concepteurs de sites web ont un rôle important à jouer afin de faire reprendre son souffle à la planète. Un design approprié permet de diminuer son impact écologique.

Voici nos 8 conseils pour rendre votre site moins énergivore et bon pour l’environnement.

Choisissez un hébergeur “vert”

Nous vous conseillons de choisir un hébergement écologique, dit « vert ». Ces hébergements n'utilisent que des énergies renouvelables pour faire marcher leur centre de données. Et ils essaient, la plupart du temps, de faire refroidir leurs serveurs de manière naturelle. 

Lors de votre choix, prenez aussi en compte la distance de votre serveur. En effet, plus celui-ci est éloigné, plus il aura besoin d’énergie pour faire venir les données vers votre site web. 

➡️ PlanetHoster : la solution française pour un hébergement vert et performant. L’hébergeur est très engagé sur l’écologie. 

➡️ Infomaniak : l’hébergeur web Suisse est un peu moins performant que PlanetHoster mais aussi engagé au niveau de l’environnement. Le rapport qualité / prix est une de ses forces. 

➡️ Ex2 : basé au Canada et plus précisément au Québec, un datacenter est présent en France. Vous n’aurez pas de problèmes pour communiquer en français.

Optez pour un design minimaliste

Lors de la création de votre site internet, partez avec l’aide d’un UX designer sur une conception minimaliste, un design épuré. En n’intégrant que l’essentiel sur une page, vous réduirez les émissions de CO2. De plus, cela améliorera votre expérience utilisateur grâce à un chargement plus rapide des pages. 

Pour un web design écologique, minimaliste et épuré, vous devez : 

 

➡️ Amoindrir vos éléments graphiques : privilégiez les icônes aux images, lorsque cela est possible. Ces éléments doivent aider les visiteurs à naviguer plus facilement et mettre en lumière les éléments importants. 

 

➡️ Limiter vos images : en plus de ne pas être nombreuses sur vos pages, assurez-vous que celles-ci soient en résolution web et de petite taille. Vous pouvez par exemple les compresser ou les utiliser le webp, un nouveau format développé par Google. 

 

➡️ Insérer le bouton d’accueil dans le logo du site web : méthode deux en un ! Il est inutile d’alourdir votre site web avec un lien ou visuel dédié pour revenir sur la page d’accueil. 

 

➡️ Séparer vos textes en blocs : cela aidera vos visiteurs à mieux lire le contenu et ils ajouteront de la légèreté dans le design.

Utilisez 2 polices maximum

Rendez service à la planète et à vos utilisateurs en utilisant 2 polices maximum sur votre site internet ! C’est-à-dire une pour les titres et l’autre pour le texte. 

Une utilisation efficace de la typographie web peut compenser le peu de visuels en rendant votre site internet et son contenu attrayant. Les polices sont là pour créer une hiérarchie entre les différentes informations dans le contenu. Elles indiquent ce qui est important ou non et les aident à circuler entre les pages. 

Néanmoins, ces polices demandent un chargement de certaines ressources. Plus vous avez de polices différentes sur votre page, plus les données téléchargées consommeront et seront polluantes.

Implémentez un green code

La façon dont votre site web est codé influe considérablement sur la consommation d’énergie. C’est pour cela qu’un code propre et épuré, appelé Green code, est recommandé pour rester dans le cadre de l’éco-conception. 

Quelques conseils pour bien déployer avec un développeur expert un green code : 

 

➡️ placer des balises scripts en bas de page pour permettre à celle-ci de se charger plus rapidement 

 

➡️ utiliser la mise en cache du navigateur pour profiter du stockage temporaire des données et d’éviter de les télécharger à chaque fois qu’un utilisateur visite les sites 

 

➡️ limiter les fichiers CSS qui favorisent un chargement plus rapide d’une page web. Pour cela, il faut nettoyer le fichier CSS des éléments superflu comme les commentaires, les espaces ou encore les sauts de lignes. 

Pour ce dernier conseil concernant les CSS, il existe des applications dédiées à faire cette tâche comme CSS Minifer ou CSS Compressor.

Recyclez vos contenus

Vous n’avez pas besoin d’avoir des ressources (image, vidéo) différentes sur chaque page de votre site web. Réutilisez vos photos et vidéos, sur, par exemple, toutes les pages ou sous-pages d’un même thème. 

Notez-vous dès le début dans votre planning éditorial si votre contenu aura besoin d’être mis à jour, même si celle-ci n’arrive que quelques mois plus tard ou même l’année prochaine. 

Vous pouvez penser au recyclage de vos contenus directement lors de leur création. Un article peut se transformer en une série d’images sur vos réseaux sociaux ou une infographie en liste à puces. 

Cette pratique vous permettra d’alléger votre site internet tout en réduisant son impact écologique.

Créez des pages web user-friendly

Il est primordial d’optimiser les mots-clés utilisés dans le référencement de votre site web pour répondre le plus précisément aux requêtes des utilisateurs. Cela permet de limiter le nombre d’interactions avec le serveur et donc de diminuer l’émission de CO2. 

Quelques conseils pour créer des pages user-friendly

➡️ Déterminez le contenu à insérer sur chaque page 

➡️ Optimisez le design des sites pour une navigation fluide, enlevez les éléments superflues comme les images lourdes ou les animations

➡️ Réduisez le poids de vos images en redimensionnant leurs tailles ou en les compressant 

➡️ Créez un site mobile-friendly qui respecte les normes de responsivité pour un site léger et rapide sur mobile

➡️ Favorisez la saisie assistée plutôt que l’autocomplétion

Diminuez le nombre de vidéos

Bien que la vidéo soit très appréciée sur internet, elle consomme beaucoup de données. Si vous en intégrer dans votre stratégie de contenus ou pour votre image de marque sur votre site web, diminuez son usage et son impact. 

Par exemple, évitez les génériques en début ou en fin pour diminuer la durée de votre vidéo et donc sa taille. Réduisez également sa qualité et son format : à part dans un domaine artistique, la HD n’est peut être pas nécessaire. 

Pensez aussi à désactiver l’“autoplay”, cela tiendra compte à la fois de l’expérience utilisateur et cela ne consomme pas inutilement des données.

Limitez le nombre de couleurs

Un écran d’ordinateur, ou de mobile, dépense beaucoup d’énergie pour afficher les couleurs sur les sites internet. C’est le cas lorsque le nombre de couleurs se multiplie mais aussi lorsqu’elles sont sombres. 

Comme pour les typographies, mieux vaut s’en tenir à 2 couleurs principales à mettre partout sur votre site. Et si possible, optez pour des coloris clairs, comme le blanc en couleur principale.

Vous souhaitez réaliser un projet web en accord avec les pratiques de l’éco-conception et vous cherchez une entreprise qualifiée à qui le confier ? Contactez dès maintenant nos experts pour nous faire part de votre projet.