Blog
Blog
Blog
Blog
Le paiement en ligne transforme l’e-commerce

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

23 décembre 2021 separateur 754 Vues separateur 5.3 MIN DE LECTURE
Le paiement en ligne transforme l’e-commerce

Découvrez les tendances de paiement en ligne qui changent l’e-commerce

Le vaste et ancestral monde du commerce classique a connu une révolution avec l’e-commerce, c'est-à-dire le commerce en ligne via les sites web, suivi de près par le commerce sur mobile (m-commerce). Le e-commerce a servi d’amortisseur économique pour un grand nombre d’entreprises entrant dans la digitalisation. Autrefois, les cartes de crédit Visa et Mastercard avaient déjà été une révolution dès leur apparition dans les années 60, offrant un service inédit : les paiements avec prélèvement directement sur le compte en banque à l’aide d’une carte pucée. Aujourd’hui, c’est maintenant au tour de l’e-commerce de connaître une transformation et toujours au niveau des moyens de paiement. En effet, il ne s’agit plus seulement de payer ses achats en ligne avec ses coordonnées de carte bancaire. De nombreuses solutions de paiement / vente en ligne (vad) ont ainsi émergé pour simplifier la transaction et l’encaissement, que ce soit du côté des clients comme des commerçants. Quelles sont ces solutions ? Nous vous donnons la réponse sur cette page. 

Pourquoi l’e-commerce change ?

Plusieurs facteurs expliquent les mutations du secteur de l’e-commerce liés à la demande en elle-même et l’environnement. En effet, la multiplication des innovations en matière de paiement en ligne n’est pas arrivée par hasard. Entre la modernisation des banques, l’évolution des technologies, la prolifération et l’arrivée de différents acteurs, les raisons de ce changement majeur sont nombreuses. 

Une demande croissante des particuliers

Selon un sondage de Médiamétrie, une société spécialisée dans la mesure d’audience et de l’étude du numérique en France, 42 millions d’internautes ont effectué des achats en ligne au cours du 2ème trimestre 2021, soit plus d’un million de cyberacheteurs supplémentaires par rapport au 2ème trimestre de 2020. Et pour cause, les avantages du paiement en ligne sont nombreux. Parmi eux le gain de temps, la praticité, la facilité… En effet, effectuer un achat en ligne n’est plus quelque chose de réservé aux pros de l’informatique, les modalités de transactions bancaires via un site ont été grandement facilitées, que ce soit par le design de la plateforme de paiements, par les messages clairs et par les moyens de sécurité mis en place. Ce dernier rassure les acheteurs et assure la sécurité de la transaction. Ainsi, un nombre considérable de clients préfèrent aujourd’hui se tourner vers l’achat en ligne plutôt que de se rendre en boutique physique. 

Renforcement de la sécurité en ligne

La digitalisation est devenue partie prenante des habitudes de consommation. Avec cette indéniable progression, les banques ne cessent de mettre en priorité la sécurité des paiements et vente à distance (vad). En effet, le web est une source d’activité suspecte en matière d’encaissement en ligne et d'hameçonnage. Les histoires de hacking de cartes de crédit sont nombreuses, et la confiance des clients peut ainsi être entachée par ces menaces numériques. La banque en elle-même est également une cible de choix pour les hackers, puisqu’elle détient à elle seule les données personnelles de ses clients ainsi que des sommes d’argent.

Cependant, face à ces fraudes, la Directive Européenne (DSP2) a mis en place l'authentification forte (double authentification). Ce dispositif de sécurité renforcée introduit depuis le 15 mai 2021 permet de réduire considérablement les risques de fraude même si ceux-ci restent présents. Celui-ci doit être appliqué par les banques, les émetteurs de cartes bancaires, les opérateurs de paiement et les commerçants en ligne afin de renforcer la sécurité des règlements et ventes à distance (vad). 

L’évolution de la technologie

La technologie est le point central de l’e-commerce, c’est donc par son biais que sont arrivés les nouveaux modes et services de paiement. Ceux-ci ont créé une véritable diversification des transactions et encaissement via le web, au point de pouvoir établir un comparatif avec une liste assez exhaustive d’offres. Plusieurs solutions et enjeux poussent les commerçants à devenir e-commerçants. La traçabilité en est une, il est possible de récolter des données afin de savoir d’où viennent vos utilisateurs, qu’est-ce qui les touche davantage, qui sont-ils. Ces données sont donc une aubaine pour mieux comprendre sa cible et ce qu’elle recherche pour lui proposer une offre adaptée à son besoin. De ce fait, plusieurs éditeurs de technologies puissantes ont mis des modes de tracking permettant de mieux orienter son business afin d’accroître son activité. De plus, avec l’arrivée du paiement sans contact sur smartphone, nous avons progressivement été amené à adopter le moyen de paiement dit “dématérialisé”.

Le contexte particulier lié à la pandémie

Lors de la pandémie du Covid-19, les contacts étaient à éviter voire interdits. Ainsi, le paiement en ligne a explosé, que ce soit par des achats en ligne classiques ou par le biais du système de click & collect. Outre cela, le paiement par carte bancaire en magasin a lui aussi évolué vers le sans contact. Ainsi, à partir du moment où il est possible de payer via sa carte bancaire sans taper son code sur la machine, plus d’une solution est possible avec cette même technologie ou presque. Apple pay notamment permet des transactions bancaires sans cartes de crédit, en magasin. Aussi, il était possible de régler par des applications telles que Lydia ou Revolut à un commerçant avec le système de virement instantané. En effet, le contexte a poussé à trouver une solution limitant au maximum le contact d’une personne à une autre pour le paiement. Les entreprises ont su se mettre à la page pour répondre aux nouvelles demandes.

Enfin, l’e-commerce est amené à changer car le cadre concurrentiel s’élargit donc il y a toujours plus de solutions de vente à distance, et l’importance de se tenir à la page est ultra importante dans ce contexte concurrentiel fort.

Quelles sont les solutions de paiement en ligne ? 

Différences entre types de paiement en ligne

Il existe deux types de solutions de paiement en ligne :

- Les solutions de paiement en ligne liées à un contrat de vente à distance
Ce type de solution vous oblige à mettre en place un contrat en détaillant votre activité commerciale. Ceci est proposé par les banques traditionnelles ou organismes bancaires.

- Les solutions de paiement en ligne sans contrat de vente à distance
Ces solutions de paiement en ligne sans VAD comme myPOS, PayPlug, VivaWallet, Sumup... sont en général sans contrat d'engagement ni abonnement avec une souscription gratuite.

Plus d’une solution de paiement en ligne existe, des paiements sans contact pour être plus juste. Et pour cause, le marché porteur du e-commerce a donné à un grand nombre d’acteurs l’envie de diversifier le moyen de paiement en ligne. En effet, mises à part celles de la banque, plus d’une solution de règlement a fait surface afin de rivaliser avec les méthodes de vente traditionnelles.

Le QR Code

Le fameux QR Code n’est pas seulement le représentant du pass sanitaire. En effet, via cet outil, il est possible de réaliser une transaction en boutique. En tant que client, il suffit d’avoir l’application compatible avec le commerçant. Par exemple, pour réaliser une transaction, le commerçant doit tout simplement introduire un montant à payer dans l'application dédiée et un code unique apparaît. Le client scanne ce dernier à l'aide de l'application sur son smartphone et confirme l'envoi en introduisant son code PIN. Il obtient une confirmation de paiement et le tour est joué.

Apple pay & Google pay

Pour faire fonctionner Apple pay, il suffit d’ajouter votre carte de crédit dans l’app Wallet sur votre iPhone. Ainsi, via son smartphone ou sa montre connectée, il est possible de régler son achat chez un commerçant. Cette fonctionnalité est aussi utilisable chez les e-commerçants ou même d’envoyer de l’argent à ses proches via la messagerie de l’iPhone grâce à Apple Pay Cash. Au sujet des des applications mobiles, voici un article qui explique comment les sécuriser

Paypal

Paypal est la solution de paiement via internet la plus ancienne, cette plateforme est entrée en bourse en 2022. Cette plateforme permet non seulement de payer en ligne sans devoir systématiquement rentrer ses coordonnées bancaires sur la boutique en ligne dans laquelle les clients souhaitent réaliser un achat, mais Paypal permet aussi des facilités de paiement. En effet, un paiement en quatre fois sans frais était possible sur internet avec Paypal contrairement aux autres moyens de paiement classiques. Paypal était aussi connu et utilisé pour sa sécurité garantie, au moment où les authentifications et systèmes de sécurité n’étaient pas encore bien établis chez les banques. Ainsi, réaliser ses paiements avec Paypal permet une certaine sécurité et immédiateté, choses rares il y a quelques années.

Stripe 

Stripe est une société destinée aux paiements par internet pour professionnels. Le service qu’offre Stripe réside dans sa gestion des ventes en ligne (vad) pour le compte d’un professionnel. En effet, Stripe s’adresse aux professionnels “créez un lien et vendez vos produits partout dans le monde”. De plus, une gestion simplifiée est offerte (paiement, remboursement etc), c’est une solution qui s’implémente très facilement (pour les développeurs tout de même) sur les différents CMS des sites web. Voici un petit comparatif des solutions Stripe et Payplug

Ainsi, bien que Stripe soit utilisé massivement et par de très nombreux moyens de paiement, contrairement à Payplug, ce dernier pourrait exploser les prochaines années. 

Revolut

Revolut rime avec révolution, coïncidence ? Je ne pense pas ! Revolut est une solution mise en place par une néo banque britannique. Elle offre un service bancaire en ligne, international, et tout cela avec des frais réduits. Étant à la base une application mobile, Revolut a su s’adapter aux enjeux de son temps, et diversifier son offre en changeant de statut : celui de la banque en ligne. Revolut est disponible sous forme d’abonnement, allant de l’abonnement gratuit (standard) à celui le plus coûteux (métal).

Pour conclure, est-ce que les solutions de paiement en ligne bousculent l’e-commerce ? La réponse est oui. En effet, cela a un lien direct avec les comportements de consommation des clients. Contactez l’agence web Kwantic pour réaliser votre site e-commerce et discuter des solutions de paiements qui conviendraient le mieux à votre entreprise.

La digitalisation est devenue partie prenante des habitudes de consommation. Avec cette indéniable progression, les banques ne cessent de mettre en priorité la sécurité des paiements et vente à distance (vad). En effet, le web est une source d’activité suspecte en matière d’encaissement en ligne et d'hameçonnage. Les histoires de hacking de cartes de crédit sont nombreuses, et la confiance des clients peut ainsi être entachée par ces menaces numériques. La banque en elle-même est également une cible de choix pour les hackers, puisqu’elle détient à elle seule les données personnelles de ses clients ainsi que des sommes d’argent.

Cependant, face à ces fraudes, la Directive Européenne (DSP2) a mis en place l'authentification forte (double authentification). Ce dispositif de sécurité renforcée introduit depuis le 15 mai 2021 permet de réduire considérablement les risques de fraude même si ceux-ci restent présents. Celui-ci doit être appliqué par les banques, les émetteurs de cartes bancaires, les opérateurs de paiement et les commerçants et ligne afin de renforcer la sécurité des règlements et ventes à distance (vad).