Blog
Blog
Blog
Blog
La méthode Reverse UX : comprendre les besoins de vos utilisateurs

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

31 août 2023 separateur 781 Vues separateur 7 MIN DE LECTURE
La méthode Reverse UX : comprendre les besoins de vos utilisateurs

L’UX inversé pour répondre aux attentes de vos utilisateurs

La méthode de l’UX inversé, ou Reverse UX, a pour but de mieux comprendre les besoins de vos utilisateurs sur votre interface, que ce soit un site internet ou une application mobile. Pour cela, vous devez vous baser sur les feedbacks de vos utilisateurs afin de distinguer les pistes d’amélioration. Découvrez comment le mettre en place ainsi que les avantages et inconvénients de cette méthode. 

Tout savoir sur l’UX inversé

L’UX Inversé, qu’est-ce que c’est ?

L’UX inversé, également appelé Reverse UX, est une méthode pour améliorer l’expérience de vos utilisateurs en analysant leurs feedbacks et en identifiant leurs besoins. À partir de leurs expériences sur votre interface, vous pourrez identifier les axes d’améliorations et les fonctionnalités à optimiser. Le but de cette stratégie est de répondre aux besoins et attentes de vos utilisateurs afin de leur apporter la meilleure expérience possible sur votre interface. 

Une stratégie de Reverse UX efficace est une stratégie qui prend en compte les objectifs de votre entreprise mais aussi les attentes de vos utilisateurs. De cette manière, vous pourrez déterminer les fonctionnalités les plus pertinentes et impactantes pour votre interface.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

L’importance du Reverse UX

L’UX inversé comprend plusieurs avantages pour votre interface. Elle contribuera à : 

➡️ La fidélisation de vos utilisateurs : s’ils vivent une bonne expérience sur votre interface, vos utilisateurs seront plus enclins à revenir et à l’utiliser fréquemment.   

 

➡️ L’amélioration de votre UX : en vous basant sur les retours que vous font vos utilisateurs, vous aurez l’occasion d’identifier les points à améliorer et à modifier afin d’offrir une expérience optimale. 

 

➡️ La réputation de votre marque : améliorer votre UX grâce aux retours de vos utilisateurs vous permettra de leur montrer que vous êtes à l’écoute de leurs besoins. Cela jouera sur l’image de votre marque. 

 

➡️ L’augmentation de votre taux de conversion : si votre UX est bonne, cela poussera vos utilisateurs à faire des actions sur votre interface, comme un achat ou une prise de renseignement.

Pourquoi les retours de vos utilisateurs sont nécessaires ?

Avoir des feedbacks de la part de vos utilisateurs est essentiel pour avoir une interface fonctionnelle. Ces retours vous aideront à connaître les points bloquants et à identifier les axes d’amélioration pour votre UX. C’est pour cela que vous devez mettre en place une stratégie d’UX inversée efficace et surtout, utiliser les bons outils pour récupérer des retours pertinents. 

Comment mettre en place votre reverse UX ?

Les étapes à suivre pour votre UX inversé

4 étapes sont à suivre afin de mettre en place votre démarche un UX inversé efficace. 

 

➡️ 1ère étape : Réunir les feedbacks de vos utilisateurs 

Afin de mettre en place une démarche bénéfique pour votre interface, vous devez collecter les avis et retours de vos utilisateurs. Pour cela, il existe différents outils qui vous permettront de réaliser des interviews, des sondages ou encore des tests de votre interface. 

 

➡️ 2ème étape : Étudier les feedbacks reçus 

Après avoir réuni les informations provenant de vos utilisateurs, vous devez les analyser afin d’en ressortir des axes d’améliorations et d’optimisation. Cela vous aidera également à connaître la priorité des actions à effectuer.  

 

➡️ 3ème étape : Optimiser votre expérience utilisateur 

Grâce à vos analyses, vous pourrez optimiser votre interface avec des actions ciblées. Attention à bien faire tester toutes vos modifications ou nouveautés à vos utilisateurs afin de savoir si elles répondent à leurs besoins ou non, mais aussi pour identifier de potentiels nouveaux problèmes. 

 

➡️ 4ème étape : Analyser les résultats obtenus 

Dernière étape et pas des moindres : analyser les résultats ! Elle est primordiale afin de connaître l’impact de vos actions sur l’expérience utilisateur. Et si ce n’est pas le cas, vous pourrez adapter votre stratégie.

Les points importants pour réussir

Afin de réussir la mise en place de votre stratégie de reverse UX, pour cela vous devez : 

➡️ Identifier vos objectifs : il est important de définir en amont les objectifs que vous voulez atteindre grâce à votre stratégie. Votre objectif peut être d’augmenter votre taux de conversion ou la fidélisation de vos utilisateurs. 

 

➡️ Créer des personas : afin de mieux identifier les besoins de vos utilisateurs, vous devez créer des personas, aussi appelés profil type de vos utilisateurs. Cet outil vous permettra de mieux cibler vos modifications selon leurs attentes. 

 

➡️ Réunir les avis de vos utilisateurs : c’est l’étape numéro 1 d’une stratégie efficace de  reverse UX. Les avis et retours de vos utilisateurs sont primordiaux pour comprendre ce qu’attendent vos utilisateurs de votre interface. 

 

➡️ Analyser les retours : une fois les avis récoltés, vous devez passer à la phase d’analyse. Vous devez créer un ordre d’importance selon les retours et leur impact sur l’UX. Cette phase vous aidera à choisir les actions à mettre en place en premier.  

 

➡️ Mettre en place vos actions : vous devez maintenant identifier vos actions, il faut alors les mettre en place et les faire tester à vos utilisateurs. Cela vous permettra de savoir si oui ou non elles répondent à leurs besoins. 

 

➡️ Ajuster selon les feedbacks : pour connaître l’impact de vos actions sur l’UX, vous pouvez suivre différents indicateurs clés de la performance de votre interface. Vous pourrez alors ajuster votre stratégie en fonction de leurs feedbacks et leurs utilisations.

Comment récupérer les feedbacks de vos utilisateurs ?

Les feedbacks de vos utilisateurs peuvent être collectés de différentes manières. Parmi elles : 

 

➡️ Les tests utilisateurs : faites tester votre interface à vos utilisateurs tout en analysant leur comportement et comment ils l’utilisent afin d’identifier les points d’amélioration.

 

➡️ Les interviews : cela peut se faire en groupe ou en individuel avec des utilisateurs qui représentent votre cible afin d’avoir des retours plus détaillés sur votre interface. 

 

➡️ Les sondages en ligne : plusieurs outils peuvent être utilisés comme Google Forms, Typeform ou encore SurveyMonkey afin d’obtenir des retours.

 

➡️ Les réseaux sociaux : surveiller les discussions autour de votre marque sur les différents réseaux sociaux mais aussi sur les forums. Vous y trouverez des indications spontanées. 

 

➡️ Les boîtes à suggestion : cet outil est à mettre en place sur votre interface pour encourager vos utilisateurs à laisser leur avis et leurs idées pour optimiser leur expérience utilisateur. 

 

➡️ Les outils d’analyse de données : Google Analytics et Hotjar sont les outils les plus populaires afin d’analyser les points d’amélioration et les données d’utilisation de votre interface.

Les inconvénients du Reverse UX

Malgré les avantages de l’UX inversé, cette méthode a ses limites qui sont bonnes à prendre en compte avant d’investir dedans. 

Cela vous coûtera du temps et de l’argent

Cette méthode vous prendra du temps et peut être coûteuse car vous devez mobiliser du temps et des ressources humaines afin d’analyser les feedbacks et ajuster votre interface en fonction. Vous devez également noter que les résultats ne se remarqueront pas à court terme ou que vous aurez du mal à mesurer l’impact direct de vos actions.

Vous devez faire attention aux fausses idées

Étant donné que l’UX inversé repose sur la collecte de feedbacks de vos utilisateurs mais aussi de l’analyse de leur comportement sur votre interface, vous devez mettre en place différentes méthodes. Cela vous aidera à avoir des résultats variés et représentatifs afin de ne pas biaiser vos décisions ou d’avoir des informations incomplètes. 

Vos utilisateurs peuvent être réticents au changement

Certaines modifications de votre interface ne plairont pas dans un premier temps à vos utilisateurs. En effet, ceux-ci sont habitués à une ancienne version. Mais en communiquant clairement sur vos changements et en mettant en place un accompagnement pas à pas de vos fonctionnalités, vos utilisateurs s’adapteront. 

Sans objectifs précis, votre stratégie ne fonctionnera pas

Vous ne pouvez pas mettre en place une stratégie d’UX inversé sans définir au préalable vos objectifs et vos indicateurs clés de performances (KPIs). Ces objectifs doivent être mesurables afin de vous permettre de savoir si les changements apportés sur votre interface sont efficaces.

Définir vos priorités est la clé de l’efficacité

Dans la mise en place d’une stratégie de Reverse UX, il est parfois complexe de choisir quelle optimisation est à réaliser en priorité. En effet, les feedbacks de vos utilisateurs peuvent être nombreux et parfois se contredire, ce qui compliquera la tâche à vos équipes. Cependant, il est primordial de savoir comment prioriser ces changements. Pour cela, ne perdez pas de vue vos objectifs en tant qu’entreprise !

Vous souhaitez avoir un accompagnement sur l’UX de votre site web ou de votre application mobile ? Contactez dès maintenant notre équipe d’experts afin d’échanger autour de votre projet.