Blog
Blog
Blog
Blog
Les méthodes seo 2022 : devenir expert du référencement

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

28 juillet 2022 separateur 182 Vues separateur 12 MIN DE LECTURE
Les méthodes seo 2022 : devenir expert du référencement

Guides et conseils des méthodes SEO

Être expert du référencement naturel n’est pas donné à tout le monde. En effet, comprendre la vaste toile du web et les algorithmes du géant Google nécessite un apprentissage fastidieux, ainsi que de l'observation et de la réactivité puisqu’ils sont constamment soumis à des changements. Ces multiples changements servent à rendre Googlebot, le robot d’exploration de Google qui analyse la pertinence et le contenu de votre site web, plus performant. Le but ? Proposer les meilleurs résultats de recherche aux internautes, avec un maximum de précision possible. Ceci, afin de garder le monopole du meilleur des moteurs de recherche. 

Le SEO, qu’est-ce que c’est ?

Le SEO (Search Engine Optimization) soit référencement naturel en français, désigne l’ensemble des techniques vous permettant d’améliorer la position de votre site internet sur les moteurs de recherche tels que Google, Bing, Yahoo, etc. Des outils existent également afin de vous permettre d’analyser vos pages et données, et d’en déterminer vos axes d’amélioration SEO.

Ainsi, les sites web positionnés dans les premiers résultats de recherche de la SERP (Search Engine Result Page) soit la première page de résultats, ont inévitablement adopté une stratégie SEO de qualité, fructueuse et assidue. 

En effet, pour vous positionner sur la première page de Google, cela demande l’élaboration d’une véritable stratégie web marketing, dont les effets seront notables seulement sur le long terme. Il faut donc être patient, mais le jeu peut en valoir la chandelle. 

La Pyramide SEO

Le SEO repose sur trois critères principaux de positionnement : 

➡️ La structure de votre site internet

➡️ Le contenu de vos pages

➡️ La popularité de votre site. 

La structure de votre site internet

La structure de votre site, autrement appelé “architecture web”, doit être intuitive pour les internautes comme pour les robots de Google. En effet, en raison du nombre exorbitant de sites présents sur les moteurs, les mieux référencés sont ceux qui proposent à leurs visiteurs une expérience digitale à part entière.

Par expérience, il faut entendre une navigation fluide et attrayante, où les informations recherchées se trouvent aisément. On peut définir la structure de votre site par sa “convivialité”. Si vos internautes s’y sentent à leur aise, ils resteront. Sinon, ils quitteront votre plateforme et feront accroître votre taux de rebond, ce qui n’est pas bien vu par les robots Google

Ne négligez pas l’importance de vos URL (Uniform Resource Locator), c 'est-à-dire les adresses permettant de localiser vos différentes pages de site apparaissant en haut de votre écran (exemple : https://kwantic.fr/blog/ ). Elles permettent de faire faire comprendre à Google l’architecture de votre site. En effet, l’url de vos différentes pages facilite la compréhension de votre site web pour les robots des moteurs de recherche.

N’hésitez pas à intégrer des mots clés dans vos URL afin que Google puisse facilement faire le lien avec votre activité.  Si vous êtes dans l’onglet “blog”, il est alors normal que le mot blog apparaisse dans l’URL. Cependant, si vous vous trouvez dans l’onglet “Contact”, alors le blog n’aura rien à y faire. 

Le contenu de vos pages

Le contenu de vos pages web permet d’asseoir votre positionnement de plusieurs manières. La première, c’est de vous positionner en tant qu’expert par la valeur ajoutée et la technicité de vos contenus. Ainsi, vous serez en mesure d’aider les internautes à répondre à leurs requêtes, et ils resteront sur votre site web. Ce temps sera pris en compte pour le moteur de recherche Google qui considérera ce temps comme un acte d’engagement de la part des visiteurs. 

En effet, plus un contenu est technique et qualitatif, plus il a de chance d’être remarqué par Google via vos utilisateurs. Et donc, d’être mis en avant pour les internautes suivants : c’est un cercle vertueux. Le second point est donc d'asseoir votre positionnement aux yeux du grand moteur de recherche Google. Car si les internautes restent sur vos pages web, c’est qu’elles ont une certaine importance en termes de contenu. 

Le contenu peut avoir un intérêt informatif, commercial, conversationnel. Par contenu, on peut entendre du texte, des images, des vidéos, des podcasts, des animations, etc. Ce contenu peut faire partie de la structure de votre site internet, ou être publié via vos articles de blog. Afin de pouvoir acquérir un grand nombre de mots clés et un trafic de qualité, vous ne pouvez pas échapper à la case blog. En effet, contrairement à la structure de votre site qui ne doit pas être modifiée trop souvent par soucis d’indexation, votre blog lui peut être régulièrement alimenté pour vous faire acquérir de nouveaux mots clés et améliorer votre référencement.

La popularité de votre site web

Le troisième critère de la pyramide SEO est la popularité de votre site, mais qu’entend-on par là ?

La popularité de votre site et plus particulièrement de vos pages se réfère à la quantité et la qualité de liens externes qu’elles contiennent. Par liens externes, il faut comprendre “des liens d’autres sites qui pointent vers le vôtre". Des sites ayant une forte notoriété qui pointent vers le vôtre certifient aux moteurs de recherche votre fiabilité. De plus, des articles de blog ou des liens réseaux sociaux pointant vers votre interface valident votre identité de marque aux yeux de Google. Si l’on parle de vous, c’est que vous existez bel et bien.

Le Robot d’exploration Google

Le robot d’exploration Google, communément appelé le GoogleBot, désigne l’ensemble des programmes et robots qui permettent de découvrir ou d’analyser les sites web, en suivant des liens de pages en pages pour déterminer leur classement dans les résultats de recherche. Mais alors, sur quels points se concentre-t-il pour vous positionner ?

➡️ La construction de votre site internet (architecture technique, URL, balise titre, méta, nombre de pages)

➡️ Le maillage interne et le maillage externe (les liens entrant et sortant)

➡️ Le contenu de vos pages web et leur qualité (fichier HTML et CSS, images, vidéos, animations, etc).

Comme nous le voyons, le GoogleBot suit donc les critères de la pyramide SEO. Mais, le rôle des robots Google ne se limite pas qu’à cela. En effet, parmi la multitude de sites internet existant, ils vont également répertorier les mises à jour, les nouveaux liens ainsi que les liens morts pour mettre à jour l’indexation. Il est donc important :

➡️ de mettre régulièrement votre interface à jour pour ne pas qu’elle soit considérée comme obsolète

➡️ de vérifier que vos pages web ne contiennent pas d’erreur (exemple : erreur page 404)

➡️ d’alimenter votre blog avec des contenus optimisés SEO pour être indexé(e) sur un maximum de mots clés en rapport avec votre activité. 

Le SXO, quand référencement naturel et expérience utilisateur s’allient

Le SXO (Search eXperience Optimization) est en fait l’alliance des critères de référencement classiques énoncés plus haut, en y ajoutant la problématique de l’expérience utilisateur que comporte l’UX Design, c’est-à-dire la qualité des interactions visiteurs avec votre plateforme digitale. 

Si le SEO et l’expérience utilisateur étaient avant deux techniques contradictoires, les moteurs de recherche ont fait en sorte de rassembler ces deux outils en un critère commun, et d'en faire une force permettant de répondre aux attentes et exigences de vos internautes comme à celles de Google.

Le SXO est finalement la nouvelle clef de voûte d’une stratégie SEO. On peut le qualifier d’approche humaine du référencement naturel. Car en effet, grâce au SXO, les internautes peuvent prétendre à trouver rapidement ce qu’ils cherchent avec un maximum de précision, tout en profitant d’une navigation jugée agréable. Ainsi, le SXO doit être au centre de votre stratégie de marketing d’acquisition.

Après avoir fait un récapitulatif concernant le référencement naturel, concentrons-nous maintenant sur la stratégie à mettre en place pour générer des résultats SEO de qualité.

Une stratégie d’optimisation SEO en étapes clés

L’audit technique de votre site, le premier pas vers son optimisation

Afin de mesurer la performance de votre site internet, mais également d’en soulever certains soucis techniques et pouvoir les résoudre, il s’agira de commencer par un audit. Cependant, il ne faut pas prendre cette tâche à la légère, car c’est de cette première phase primordiale que votre stratégie va découler, en fonction de ce vous aurez détecté.

Pour réaliser un audit de qualité, chaque page de votre interface digitale doit être scrupuleusement analysée. Ainsi, vous pourrez détecter les anomalies qui bloquent votre référencement, et mettre toutes les chances de votre côté pour son optimisation. 

Cet audit comprendra :

➡️ L’analyse de la structure technique de votre interface (hiérarchie, balise titre, URL, code)

➡️ La qualité de l’ergonomie web (expérience utilisateur, temps de chargement, contenus)

Pour réaliser votre audit, des outils techniques existent. Cependant, mieux vaut passer par une agence experte en SEO. Premièrement, parce que la majorité des outils performants sont payants. Deuxièmement, parce que le contenu recueilli par ces outils est plutôt difficile à analyser et à exploiter quand on n'est pas issu du web. Ainsi, il ne sera pas simple de mettre en place une stratégie à partir de données que vous ne maîtrisez pas.

L’évaluation de votre trafic et taux de visiteurs

Une fois l’audit technique réalisé, vous pouvez passer à une évaluation externe : celle de votre trafic et de votre taux de visiteurs. Le fait d’analyser et connaître votre trafic va vous permettre d’obtenir des informations clés sur la visibilité et la popularité de votre site auprès de votre internaute cible

Des outils très performants existent afin de connaître la nature de votre trafic, cependant Google Analytics reste de loin de leader. Gratuit et particulièrement précis, il vous offre une description claire de vos différents visiteurs telle que leur âge, leur genre, leur comportement de navigation, mais également le support utilisé (tablette, smartphone, ordinateur).

Google Analytics permet également de déterminer les différentes sources de trafic :

➡️ Organic Search (résultats de recherche SEO)

➡️ Paid Search (résultats de recherche SEA)

➡️ Referral (arrivée d’un internaute par un lien url d’un autre site)

➡️ Réseaux sociaux (arrivée d’un internet via un lien url sur les réseaux sociaux)

➡️ Autre (QR code, etc).

Google Analytics offre aussi de précieuses données concernant la session des visiteurs :

➡️ durée de la session

➡️ les pages ayant été consultées

➡️ vos pages les plus visitées

➡️ votre taux de rebond.

Avec ces différentes sources d’informations, vous pourrez ajuster votre stratégie d'acquisition en fonction des conclusions que vous en tirerez.

L’optimisation de la structure de votre site internet

Comme énoncé précédemment, la structure de votre interface est la première clé d’un bon référencement naturel. Au-delà d’être une plateforme technique codée, votre site internet est avant tout une arborescence de contenus. Celui-ci doit répondre à vos objectifs marketing, donner une description de votre marque, contenir des articles sur votre expertise, vous offrir de la visibilité… Et chaque page de votre site ne répond pas à la même intention ni à la même requête

Afin d’avoir une architecture efficace, il faut définir les différents contenus de vos pages au préalable. Elle doit également prendre en compte la sémantique, c’est-à-dire la proximité entre le texte et les liens. Si le blog est informatif et peut donner des conseils à vos visiteurs, la page d’accueil quant à elle doit présenter votre entreprise et votre savoir faire. Le maillage interne entre les liens doit offrir un parcours fluide et cohérent à l’internaute. 

Pour un référencement naturel optimisé, votre arborescence doit être compréhensible pour l’internaute comme pour les robots Google. Les deux protagonistes doivent donc naviguer de pages en pages, de liens en liens, d’articles en articles grâce à une suite logique d’actions et de redirections.

Revoir et étudier scrupuleusement votre architecture web vous permettra de réajuster votre stratégie d’acquisition SEO. Vous pouvez également reproduire votre arborescence sur des outils tels que Figma, afin d’identifier des possibilités de maillage interne et de liens.

Vos mots clés acquis et possibilités de positionnement

Votre contenu texte (balise titre, blocs de texte, articles) vous permet d’acquérir des mots clés, mais hiérarchise également votre site en suivant les requêtes des internautes. Ainsi, ces mots clés vous permettent de vous positionner dans les résultats de recherche par rapport à votre activité.

Par exemple, si vous êtes opticien à Bordeaux, et qu'à travers vos articles et vos différents contenus vous avez réussi à vous positionner sur les mots clés "opticien" et "bordeaux", alors vous aurez la chance d'arriver dans les premiers résultats de recherche pour la requête "trouver un opticien à Bordeaux".

Mais alors, comment savoir quels mots clés vous détenez et sur lesquels vous pouvez potentiellement vous positionner pour l’optimisation de votre référencement naturel ?

Internet regorge de milliers de sites, de contenus, d’articles, de liens … En clair, une toile extrêmement complète. Pour réussir à vous positionner dans les premiers résultats de recherche, il vous faut donc acquérir le mot clé sur lequel vos concurrents ne se sont pas encore positionnés. Là encore, des outils existent pour vous aider à y parvenir. Dans le Top 3, vous pourrez trouver SemRush, Yooda ou encore LocalRanker.

Un outil de mot clés peut vous permettre :

➡️ de voir sur quels mots clés vous êtes positionné(e) et à quelle place des résultats de recherche

➡️ d’évaluer le volume de recherche associé au mot clé

➡️ de suivre votre évolution d’acquisition avec chaque nouveau mot clé

➡️ de fournir une carte de positionnement avec vos principaux concurrents

➡️ de comparer votre positionnement un mot clé / des mot clés par rapport à la concurrence

➡️ vous suggère de nouveaux mots clés

➡️ dresse une évaluation de vos différentes pages par rapport à leurs mots clés.

Grâce à ces outils, vous pourrez mettre en place une stratégie d'inbound marketing à l'aide des mots clés trouvés et de la sémantique, afin de pouvoir améliorer votre position SEO.

Les erreurs en SEO restent fréquentes, et il est parfois difficile de savoir si l'on prend la bonne direction. Vous vous lancez dans un projet web et vous cherchez des experts à qui le confier ? Contactez-nous dès maintenant afin de nous en faire part.