Blog
Blog
Blog
Blog
Les tendances des applications mobiles en 2021

A travers nos articles, notre mission est de vous éclairer autour de nos savoir-faire en web et nos connaissances du digital. Raconter nos métiers nous semble être un bon moyen de partager notre passion avec vous. Que vous soyez novice ou expert du web, que vous soyez web friendly ou webophobe, notre ambition est d'intéresser le plus grand nombre et d'apporter des réponses dans chacun de nos articles.

6 janvier 2022 separateur 659 Vues separateur 6 MIN DE LECTURE
Les tendances des applications mobiles en 2021

Rétrospective : tendances des applications mobiles en 2021

Il est important de bien comprendre ce qui a bien fonctionné en 2021 et ce qui l’a moins été, afin de bien orienter les stratégies relatives aux créations d’applications mobiles. Le comportement de consommation des utilisateurs quant aux applications est riche, plusieurs données sont intéressantes à analyser. Que ce soit en termes de technologie utilisée, de design, d’expérience, de fonctionnalités, un état des lieux du marché des applications mobiles s’impose pour une année 2022 exemplaire en matière d’application

Des types d’applications ont explosé 

En 2021, les changements amorcés par la pandémie en 2020, sur le secteur du développement d’application mobile, ont été confirmés et sont allés plus loin encore. En effet, le marché du mobile a beaucoup évolué, en rapport avec ses utilisateurs plus soucieux de leur expérience digitale. C’est toute une industrie qui s’est adaptée au contexte sociétal pour offrir des fonctionnalités et services recherchés. Un des grands changement est le M-commerce qui est un type de commercialisation à part entière. Ainsi, plusieurs types d’applications mobiles ont vu une croissance plus importante que d’autres. 

Tiktok et les applications de streaming vidéos

La grande gagnante des applications de 2021 est sans surprise Tiktok qui a encore plus explosé qu’en 2020. La puissance de son influence est incroyable, sur de très nombreux sujets et sans frontières. Cette tendance place les les apps d’édition de vidéos dans le haut du classement : l’application Capcut, un outil d’édition de vidéos pour Tiktok est la numéro 1 des applications les plus téléchargées en 2021 dans le monde entier. Cette application est suivie par MX TakaTak, l’alternative à Tiktok en Inde (Tiktok étant interdit dans le pays).

Les apps sociales : un succès qui ne ternit pas

Le podium affiche : Tiktok, Bigo live et Discord. Ces applications renforçant l’idée de communauté et offrant le streaming vidéo sont sur ce podium, aussi bien dans le monde, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Certes le contexte de la pandémie du covid 19 a joué un rôle dans ce résultat : le sentiment d’appartenance à une communauté devenait de plus en plus recherché et la vidéo permettait de s’évader.

Les jeux, toujours au rendez-vous

En 2021, les dépenses des consommateurs dans les jeux mobiles représentent environ 90 milliards de dollars. Par exemple, les consommateurs de jeux de stratégie ont augmenté de 32% leurs dépenses. Les jeux de simulation notent une hausse de 57%. En effet, les jeux mobiles sont un élément important des principales tendances des applications mobiles en 2021. Les consommateurs de la génération Z et le souhait que les familles et les amis restent connectés sont la clé de ce développement.

L’industrie de l’application toujours en vogue

Toujours plus d’applications téléchargées

Parmi les multiples applications créées chaque jour, les utilisateurs de smartphones auront téléchargé quelques 140 milliards de nouvelles applications en 2021. Il s’agit de 10 milliards de plus qu’en 2020. À ce stade, c’est Google Play qui domine. Sur l’App Store, c’est l’application TousAntiCovid qui arrive en tête de classement, devant WhatsApp, Instagram et Tiktok. Plusieurs applications innovantes ont vu le jour en 2021, découvrez notre sélection

Hausse des dépenses dans les stores d’applications

Déjà entre 2019 et 2020, l’App Store et Google Play enregistraient une hausse de 25% en dépenses de leurs utilisateurs. C’est ensuite une hausse de 17,7% de dépenses dans les stores entre 2020 et 2021, ce qui représente 75 milliards d’euros (85 milliards de dollars). En termes de dépenses, ce sont les utilisateurs d’Apple qui sont en tête devant Android. À noter, ce sont les acteurs du gaming qui dépensent le plus, viennent ensuite les applications sociales ou de divertissement.

La publicité : les annonceurs de plus en plus nombreux

Malgré leur budget réduit, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à injecter de la publicité sur mobile. Plus d’utilisation de la part des consommateurs est synonyme de plus d’opportunités pour les annonceurs de capter leur audience et donc de réaliser des recettes. 

Plusieurs changements ont impacté les entreprises (annonceurs) en social ads :  la mise à jour de l’IDFA et son impact sur la vie privée, la fermeture de Facebook Analytics, la mise à jour des algorithmes Tiktok, Facebook, Twitter, Pinterest… En effet, le marché de la publicité et du marketing sur mobile a évolué vers plus de sécurité en rapport avec les données de l’utilisateur. Cela est évidemment lié avec la démocratisation de la publicité en ligne. 

Focus sécurité en ligne

En effet, même si en France et dans l’UE chaque entreprise est soumise à la RGPD, permettant de garantir des normes de sécurité concernant les données des utilisateurs de plateformes en ligne (dont les apps), il n’empêche que la sécurité des utilisateurs ne puisse être garantie sur l’ensemble des applications. Si une entreprise implantée aux États-Unis souhaite utiliser les données d’un utilisateur en France, la protection et la sécurité des utilisateurs de plateformes en ligne ne sera pas appliquée de la même façon. Par ailleurs, voici un article qui explique plus largement comment sécuriser les applications mobiles. 

Le développement de nouvelles technologies

En 2021, près de 50% de la population mondiale utilise des médias sociaux. Ainsi, de nombreuses données sont générées via la création de comptes personnels. Pour fonctionner, de nombreuses applications ont besoin de données, chose que le Big Data et ses analyses permettent d’identifier. Les réseaux sociaux sont une mine d’or pour une entreprise qui souhaite capitaliser sur la data marketing. En effet, les données travaillées permettent d’identifier les tendances du marché et les préférences des consommateurs. Cela permet d’orienter de multiples stratégies et techniques de développement. Les technologies oeuvrent sur ce système de données, de compréhension et d’utilisation. 

Le comeback du QR code et l’ère du visual search

Le scan de QR code nous permet aujourd’hui de “scanner” plus largement le monde environnant et ainsi de favoriser l’accès à de multiples informations en un clin d’oeil. Le QR code a bien sûr été nécessaire pour le “pass sanitaire” lié à la pandémie du Covid-19. Par ailleurs, en attendant le développement du NFC (Near Field Communication), la recherche visuelle devient de plus en plus performante. En effet, la recherche visuelle se nourrit de bases de données d’objets de plus en plus complètes et des appareils photos de plus en plus puissants. Ainsi, les intelligences artificielles deviennent davantage pertinentes.

Réalité virtuelle et augmentée

La réalité virtuelle désigne la technologie permettant d’immerger un utilisateur dans un environnement créé par l’ordinateur. La réalité augmentée, elle, permet d’ajouter des éléments virtuels dans un environnement réel. Le constat d’une croissance de la demande dans ces technologies est dûe à la crise du Covid-19. Pour donner un exemple de fonctionnalité relevant de la réalité augmentée : l’utilisation de la caméra de l’appareil photo du mobile par Google Traduction pour traduire des inscriptions. Aussi, l’application Ikea offre à ses utilisateurs la possibilité de visualiser des meubles dans leur intérieur. Aujourd’hui, la réalité augmentée est un vrai levier dans la prise de décision et la conversion pour l’e-commerce. En effet, la qualité des expériences en réalité augmentée sur mobile est de plus en plus impressionnante, notamment grâce à la technologie LiDAR (Light Detection & Ranging) intégrée aux smartphones. 

Gamification des applications

Déjà bien amorcé les années précédentes, le principe de gamification est un réel atout pour les créateurs d’applications. Ce principe repose sur l’incorporation du désir du jeu dans l’utilisation de plateformes digitales. Par exemple, Niko+ Run Club offre aux sportifs la possibilité de se mesurer à d’autres ; ClassDojo propose aux enseignants une manière ludique d’améliorer l’attitude des élèves grâce à un système d’avatar recevant des feedbacks et incitant les autres élèves à en recevoir aussi. Aussi, Habitica rend sympathique l’accomplissement de sa to do list sur le modèle d’un jeu de rôle. Entre innovation et créativité, la gamification regorge d’opportunités.

Tendances design sur le marché de l’application

Différents styles de designs ont pu être observés en cette année 2021 par des créations ou refonte d’applications (mobile et web). Après être revenus sur diverses tendances de designs, nous tenterons d’anticiper celles de 2022 et verrons les similitudes et différences par rapport à l’année précédente.

Le design d’une application en 2021

Le dark mode qui existe depuis plusieurs années, est désormais une nécessité consommateur. Aujourd’hui, une interface est fortement appréciée lorsqu’elle propose un mode sombre. Ce n’est pas une révolution 2021 mais c’est une tendance design qui est aujourd’hui indispensable dans la conception d’une application web ou mobile. Par ailleurs, le minimalisme (d’abord poussé par Apple) est très tendance actuellement, lié avec le “Low/No Design” et le fameux “less is more”. C’est un choix stratégique dans un environnement comme le nôtre où l'œil est sans cesse agressé par la publicité, les informations etc. Le but avec le design minimaliste est d’en finir avec les fioritures qui polluent l’espace visuel sur l’écran. 

UX/UI Design : Cap sur 2022

L’asymétrie

Une des tendances design nouvelles par rapport à 2021 est celle de l'asymétrie. Cela concerne les menus et les galeries. Il ne s’agit plus de créer un design trop “parfait” en plaçant les éléments de façon symétrique. L’innovation est de mise pour 2022 afin de s’adapter au flux visuel du public. L’utilisation de l’asymétrie dans le design et la mise en page d’une application permet de focaliser l’attention sur certains éléments. C’est particulièrement utile pour les applications e-commerce ayant des galeries de produits multiples. C’est une technique basée sur la science cognitive et l’UX, servant le marketing.

La navigation multidirectionnelle

Cette tendance design s’inscrit davantage dans la partie UX, elle consiste à améliorer le côté intuitif, ergonomique de l’application. La navigation multidirectionnelle sert à simplifier les flux et interactions complexes. Les utilisateurs sont invités à interagir avec l’app de manière plus intuitive, simple et agréable. Les fonctionnalités ne sont plus à faire défiler de haut en bas mais se retrouvent partie intégrante de l’écran. L’inclusion de curseurs horizontaux au milieu de l’écran à défilement vertical crée un parcours utilisateur plus intéressant et mémorable. Cette tendance design permet aux applications d’enrichir le contenu, d’apporter plus d’informations, sans pour autant perdre l’utilisateur. Il est davantage invité à naviguer sur le site et à découvrir de nombreux services : liée au marketing, la navigation multidirectionnelle semble enrichissante. Affaire à suivre pour une analyse du taux de conversion et du taux de rebond suite à l’adoption de ce design.

Pour conclure, le marché de l’application mobile s’est très bien porté en 2021, avec une tendance forte qui consiste à casser la barrière digitale. Que ce soit dans les jeux de plus en plus réalistes ou dans l’esprit de communauté fort ou encore dans la vidéo et la réalité augmentée, l’analyse est la même : l’utilisateur cherche à s’évader tout en utilisant davantage son mobile. Si vous souhaitez en savoir plus sur la réalisation d’une application mobile, contactez l’agence web Kwantic entourée d’experts en la matière. Aussi, vous avez un article qui relate ce qu'il faut savoir en tant que start-up souhaitant créer une app mobile. 

Comment devenir développeur d’applications mobiles ?

Les développeurs d’applications mobiles peuvent avoir suivi un cycle d’étude différent selon les profils et les types de technologies. Le type de diplôme d’étude doit évidemment correspondre au secteur de l’informatique et à l’apprentissage des langages de programmation, avec un niveau Bac+3 minimum exigé aujourd’hui. Les développeurs spécialisés en une technologie ont soit continué en Master soit ont pu avoir de multiples projets concrets. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l'onisep par exemple.